Santé publique: Malachie Manaouda accusé par le FDC

► Suite à une correspondance du Ministre de la santé adressée au Ministre des Finances, « une prime de technicité » 2 400 FCFA que 4 490 fonctionnaires de santé percevaient pourtant supprimée depuis 2002 a définitivement été supprimée le 30 juillet dernier par le Ministère des Finances. Cette décision est mal perçue par le corps médical, hommes politiques et acteurs de la société civile en pleine crise sanitaire.

 

Le Front des démocrates Camerounais (FDC), dans une déclaration rendue publique par la voix de son Président national Denis Emilien Atangana pense que le Ministre a choisi un mauvais moment pour un tel projet fut- il logique et voit en cette décision une « provocation de mauvais goût ».

Pourtant, le personnel de santé est en première ligne dans la riposte contre la pandémie du Coronavirus (COVID-19). Cette décision souligne le Président dirait-on vise à « créer la démotivation, la démobilisation et le relâchement du personnel de santé à un moment aussi crucial marqué par la lutte contre le corona virus, et où les soldats de la blouse blanche sont au front ».

Oms , le faciès d’un monstre qui roule pour les multinationales

 

« Ne souhaite-t-il pas provoquer une distraction face à la gestion des dons pour lutter contre la covid-19 ? Mais il faut bien le relever, cette provocation est de mauvais goût et mérite d’être réparé urgemment. En m’interrogeant sur la pertinence de cette décision, j’ai la forte conviction que le Ministre de la santé en voulant étouffer l’affaire du riz de Orca porté disparu selon certaines informations a choisi le pire moment pour créer un malaise social intolérable. En ces temps de covid-19, le FDC demande que le personnel de santé soit encouragé, motivé par une prime spéciale au regard de son travail exceptionnel pour éradiquer cette pandémie. »

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici