Cameroun : La Delbe Fashion Week en symbiose avec les star-up et entreprises à Yaoundé

Au cours de la conférence de presse tenue à Yaoundé le 14 décembre 2021, les promoteurs de la Delbe Fashion week ont tenu à présenter aux hommes et femmes de médias les contours de cet événement qui va réunir au Cercle municipal, les start-up et entreprises du terroir et de la diaspora.

 

La Voix Des Décideurs – La toute première édition de la Delbe Fashion Week  aura lieu à l’hôtel de ville de Yaoundé du 20 au 22 décembre 2021.  C’est un rendez-vous  annuel que l’association Delbe  Cameroun organise avec ses partenaires du terroir et de la diaspora pour promouvoir les start-up et l’esprit d’entrepreneuriat chez les jeunes.  Pour cette première édition, il s’agit donc de joindre l’utile à l’agréable.

Raison pour laquelle une foire est organisée pour permettre à tous les secteurs  de métiers d’éclorent. Ingrid Kana, la promotrice de cet événement n’est pas avare en révélations : «  La Delbe Fashion Week, c’est une mini-foire adressée aux start-up de la diaspora, mais également aux start-up du terroir. On va les matcher pendant 03 jours du 20 au 22 décembre à l’hôtel de ville de Yaoundé. On aura  des conférences qui sont proposées par les start-up camerounaises et de la diaspora, le défilé de mode. On va joindre l’utile à agréable ».

 

 

A la question de savoir, pourquoi une telle initiative, Ingrid Kana répond «  Le besoin est né en fait du constat que, les entreprises de la diaspora n’arrivaient pas  à trouver un point d’encrage au Cameroun ou encore des partenaires sérieux. C’est d’où permet l’intérêt de mettre sur pied une foire qui va matcher les entreprises de la diaspora et celles du terroir. Mais vu qu’il y avait cette méfiance, ça ne se faisait pas . Aujourd’hui, on dit les entreprises qui sont présentes à l’instar de Ezima , Parma que vous voyez , sont des entreprises sérieuses qui ont déjà pignon sur rue, c’est-à-dire au niveau de la diaspora mais également au Cameroun et elles ne demandent qu’à travailler avec les entreprises sérieuses du terroir ».

C’est un rendez-vous du donner et du recevoir qui va permettre aux uns et aux autres de partager leur savoir- faire, de nouer des contacts mais aussi de faire valoir leur génie créateur. Le Cameroun regorge de jeunes talents dans l’ombre qui ont juste besoin d’un appui pour se faire un nom. La Delbe Fashion Week est donc une opportunité à saisir. C’est aussi une occasion de faire la promotion des jeunes stylistes et modélistes  Camerounais du terroir et de la diaspora. Les créateurs de mode, voire de l’industrie d’habillement seront honorés au cours de cet événement qui se veut un moment œcuménique de partage d’expérience. Raison pour laquelle, le public aura droit à un défilé de mode à la dimension Louis Vuitton.

Événement participatif

Plusieurs partenaires de la Delbe Fashion Week se prononcent sur leur participation. Il en est ainsi des entreprises Ezima et Ovétal qui apprécient largement l’initiative de promouvoir  les start-up camerounaises et de la diaspora.  Emmanuel Doumtsop de Parma Développement  explique ici son adhésion à l’initiative Delbe «  Nous avons lu dans l’esprit de Delbe Fashion Week, la volonté de rassembler les différents startoppeurs  et c’est la même vision que nous avons parce- que , nous travaillons sur un vaste et immense projet qui unit la diaspora  et les entreprises du Cameroun . Nous travaillons aussi sur un immense projet immobilier qui s’étend sur des hectares de terre. Nous allons permettre à ceux qui sont dans la diaspora de pouvoir investir massivement au Cameroun et de permettre aux jeunes ingénieurs d’intégrer le projet ».

L’apport des  entreprises Ezima et Ovétal se laisse ici découvrir par Teddy Tchouankap représentant et co-fondateur de ces deux structures «  Ezima met en avant l’expertise des artisans africains, des créateurs et Ovétal met en avant des huiles végétales, cosmétiques adaptées aux peaux africaines et on s’universalise à travers le monde, à travers de grosses ventes qui ne cessent de donner de l’ampleur à la qualité africaine.  Nous sommes partenaires de Delbe Fashion Week  premièrement pour faire valoir l’artisanat, faire valoir des œuvres africaines. Deuxièmement pour pouvoir émanciper les start-up africaines de manière mécènale aux activités des Miss qui seront candidates et troisièmement, nous sommes partenaires parce que la vision de Delbe est de mettre en avant l’Afrique et les activités africaines. Nous mettons en avant les initiatives entrepreneuriales. Vous verrez ce jour, les œuvres de nos créateurs, vous verrez les galeries africaines, ces œuvres artistiques et artisanales ». Le rendez- vous est donc pris du 20 au 22 décembre 2021 à l’hôtel de ville de Yaoundé.

La Voix Des Décideurs – Jean Baptiste Bidima

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici