Cameroun – Présidentielle 2018 : Des élite de Extrême-Nord contre Cavayé Yegié Djibril

Le Président de l‘Assemblée Nationale, Cavayé Yegié Djibril ,  ayant ordonné la destruction des tenues du Mrc le 11 juillet 2018 à Tokombéré, est vivement critiqué par ses camarades du parti ( Rdpc), qui pensent que ses méthodes sont de nature à provoquer une contestation électorale  et salir la victoire attendue de Paul Biya à l’Extrême-Nord.

 

 

« Sous le coup de l’alcool, de la fatigue et de la colère et dépassé par les évènements,  le Pan a publiquement brûlé une pancarte et un tricot du MRC préalablement fabriqués par lui-même pour le besoin de la cause », nous apprend un témoin qui a requis l’anonymat par crainte de représailles.

Selon cette source digne de foi, « ce geste et ce comportement ont été vivement critiqués et condamnés par les élus RDPC de la région de l’Extrême-Nord. «  Le PAN n’a plus tous ses sens, il a oublié qu’il est la troisième  personnalité du pays » aurait  déclaré  un députe RDPC en présence de notre source qui rapporte les propos d’un maire RDPC : « Parmi les 4 points cardinaux,  il a perdu le nord. Il n’a plus de repères. Il s’est comporté comme un fasciste et tout cela parce qu’il est ivre. C’est dommage pour le pays ».

Après  la collecte des fonds, la tension

Après la cérémonie de collecte des fonds du 14 juillet 2017 à Maroua au profit des populations en détresse dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, certaines élites de l’Extrême-nord  sont  très colère à cause de la réaction désobligeante du  Président de l‘Assemblée Nationale et de son directeur de Cabinet qui, selon notre source, ont jugé les 185 512 150 F CFA collectés  dérisoires.

Il faut le signaler. Spécialiste de charters, le Président de l‘Assemblée Nationale camerounais a fait  déplacer de TOKOMBERE et de MORA des jeunes pour rehausser cet évènement de Maroua. Cependant ces jeunes n’ont pas eu les 5000 francs Cfa qui leur ont été promis. « Seulement quelques jeunes du village TAZANG ont eu chacun ce jour mille francs », ajoute notre source qui s’est voulu plus précise en apprenant que les responsables ayant été chargés de mobiliser les jeunes et à qui le « PAN a remis quinze millions sont invisibles ».

Pour certains  militants RDPC, « l’Election du Président de la République risque prendre du plomb dans l’aile. Le PAN, n’est pas la solution face la montée du MRC. Il est le problème. »

Notre source nous rapporte plus loin les propos de quelques élites dont deux  députés qui lâchent: «  Par ses gestes et son langage très critique  contre le sommet et le gouvernement,  CAVAYE est clairement au bout du rouleau. Il est devenu très vulgaire et nous fait honte  Biya.  Il devrait en tirer les conclusions et les conséquences car, il ne brille pas par l’exemple. Les maux qu’il traine sont le népotisme, le détournement et le braquage des deniers publics, l’alcoolisme et le goût du sexe.»

« Le chef de l’Etat doit tout simplement en tirer les conséquences », conclut notre informateur.

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.