Cameroun/ Régionales: Le PCRN donne des insomnies au Rdpc dans la Mefou et Afamba

Personne ne vendait chère la peau du PCRN dans la Mefou et Afamba avant la publication des listes des partis politiques et chefs traditionnels par Elecam, organe en charge des élections au Cameroun. Aujourd’hui, les leaders du Rdpc de ce département sont tous aux abois? Un combat de titans s’annonce rude les deux formations politiques.

 

 

Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais(RDPC)  est un grand parti  mais, le Parti Camerounais pour la  Réconciliation Nationale( PCRN) n’est pas une petite formation politique à l’heure actuelle au Cameroun.  Le PCRN fait la fierté de la population juvénile qui voit en l’Honorable  Cabral Libii leur idole.  La Mefou et Afamba longtemps considéré comme  le bastion imprenable du Rdpc  est désormais le terroir de prédilection d’une équipe de jeunes loups du Pcrn, décidés à renverser la tendance.

Mathieu  Bevolo , tête de liste Pcrn

La liste pcrn validée le 03 octobre 2020 par Elécam, l’organe en charge des élections au Cameroun a fait perdre le sommeil  aux « géantozors » du Rdpc de ce département qui constitue en fait, la ceinture de sécurité de la capitale politique, affirme un militant du rdpc qui dit-il, n’approuve pas les choix politiques opérés pars ses  pairs.” Aujourd’hui, La Mefou et Afamba est perméable au Pcrn. Aussi perméable qu’un panier à crabes.”

 

 

Atangana E militant engagé du parti de l’Honorable Cabral Libii arguent fièrement :” Les  bulldozers du Pcrn   dans la Mefou Afamba ont remis les  pendules    à l’heure contre vents et marées : Mathieu  Bevolo , tête de liste Pcrn, Bidima Abomo  Jean Claude Francis, le grand communicateur du parti,  Ndongo Lucie, Zambo Jean Pierre, Alembe Adrien, Mvondo Belibi Alphonse, Manga Mvondo Christelle  Thérèse et Abomo Léonard.  Le groupe qui fait peur et que les uns et les autres essayent de démoraliser, renier l’appartenance aux sources départementales.  Que c’est enfantin ! conclut-il.

D’ après des informations à bonnes sources, des réunions à n’en point finir se multiplient au sein de cette équipe du Rdpc. Le dossier Obono Tatiana fait jaser car d’aucun disent ne l’avoir  jamais vu à Esse. D’autres évoquent ses caractère réservé, taciturne et peu brouillant.

Lire aussi : Porte-parole de Cabral Libii: Au PCRN, les militants du RDPC ne sont pas nos ennemis

 

Que des regrets !

Le camp du RDPC dans la Mefou et Afamba a péché par ses magouilles et sa volonté de nuisance : «  Ils  ont tué Abena Hubert en allant fouiller des vieux dossiers en sorcellerie pour l’envoyer en prison, Ils ont éliminé Eyeya Zanga  et surtout Ambela Foumena dont la notoriété et la verve politique ne souffrent d’aucune contestation dans la Mefou et Afamba. Il en est de même  de Lucien Bidima Bisso, Dr Kodo, Joseph Clément Mbong , Eric Meguinda. Des figures de proue qui pouvaient bien s’imposer.

Le PCRN qui n’est plus un enfant de chœur, a su exploiter cette autophagie du RDPC pour imprimer ses marques.  Seulement, certains “béhémoths” du Rdpc conscients de leur incapacité, auraient engagés dans mercenaires de la communication pour désinformer le peuple, dénigrer, vilipender  ces jeunes loups du Pcrn.

 

 

Mesquinerie

Une bonne lecture politique  permet de comprendre que  ESSE est mal parti. L’arrondissement est relégué au rang de figurant. Obono Tatiana aura dont la lourde charge de défendre les intérêts d’Esse. Il lui faudra de la poigne, d’abnégation et surtout une équipe de bons collaborateurs . Et non un entourage aux idées destructrices et reconstructives. Suggère son entourage.

Lire aussi : Cameroun: Comment Cabral Libii a tenté de renverser le Pr Nkou Mvondo

Les Mvele sont-ils maudits ? L’esprit de haine, du divisionnisme, de destruction et des coups bas qui hante nos élites.  Les vrais problèmes sont renvoyés aux calendes grecques.

Entre le Rdpc et le Pcrn , le combat s’annonce féroce. Les deux équipes affûtent leurs armes. Il n’est pas question de perdre ces régionales dans le département de la Mefou et Afamba.

Du côté des Chefs traditionnels

Chez   les traditionnels, la situation n’est guère reluisante. De ce côté, l’on a 05 listes conduits par 05 chefs traditionnels. Ses Majesté Assogo Nana( chef 2è degré),  Fégue Omgba( chef 2è degré),   Many  ZE Evouna  MICHEL Claude( chef 2è degré) , Ngamanga  Messi ( chef 2è degré)  Ondoa Atangana  ( chef 2è degré).

Lire aussi : Elections  Régionales au Cameroun: Les femmes exigent plus de place

C’est pour certains gardiens  de la tradition une trahison. Les 05 listes en question proviennent donc de ce  malentendu entre  le Président SM Assogo  Nana qui leur aurait signifié  bien avant, sa non participation à ces régionales. A la derrière minute, l’oiseau « de mauvaises nouvelles, l’homme des chefs m’ont chargé de … » est revenu en force avec sa liste. Outrés, ses pairs ont décidé eux aussi de postuler. Qui vivra verra.

 

Jean Baptiste Bidima


Couverture médiatique, reportage, publication d’article, publireportage, interview, droit de réponse, partenariat, publicité, annonces, dénonciation…
CONTACT : La Rédaction de La Voix Des Décideurs : 656 79 45 67 –
Service commercial : +237 680 81 22 42 lavoixdesdecideurs@gmail.com

 

 

 

 

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici