Porte-parole de Cabral Libii: Au PCRN, les militants du RDPC ne sont pas nos ennemis

« Au Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale, nous ne considérons pas les militants du RDPC comme des ennemis ». C’est ce qu’a déclaré Anne Féconde Noah, Porte-parole de Cabral Libii dans une mise point faite à la suite de la polémique autour  des images diffusées sur les réseaux sociaux  laissant  « voir Cabral LIBII côtés  de personnes de plusieurs sensibilités politiques », notamment des hautes cadres du parti proche du pouvoir le RDPC.

 

Mise au point de Anne Féconde Noah, porte-parole de Cabral Libii

 

 Le président National Cabral LIBII s’est rendu à Douala ce jour afin d’assister à l’installation du professeur Magloire ONDOUA en qualité de recteur de l’université de DOUALA.

En marge de cette cérémonie, le gouverneur de la région du Littoral, présent lors la cérémonie d’installation, a invité les autorités académiques et politiques présentes à cet évènement à visiter le stade de JAPOMA, dont l’état d’avancement des travaux lui semble satisfaisant.

Après la publication des photos relatives à cette dernière activité sur les réseaux sociaux, J’ai été saisie par quelques compatriotes, manifestement inquiets.

Le problème fabriqué autour de ces photos, c’est qu’à côté du président National Cabral LIBII, l’on aperçoit le ministre de l’enseignement supérieur qui a installé le niveau recteur, ainsi que d’autres militants du RDPC.

Les personnes inquiètes se posent la question de savoir si ces photos ne vont pas être récupérées par les serviteurs de la délation pour salir l’image de notre président.
Compte tenu du nombre important de personnes préoccupées par cette nouvelle fausse affaire, il m’a semblé opportun d’apporter les quelques précisions suivantes :

« Notre objectif n’est pas de prendre le pouvoir et de chasser tous les militant du RDPC du Cameroun, d’en faire des bêtes à abattre, ni même de lancer une chasse aux sorcières contre eux NON ! Nous ne le ferons pas »

1-   Au Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale, nous ne considérons pas les militants du RDPC comme des ennemis. Ce sont nos adversaires politiques, dont de notre point vue la courbe du bilan est décroissante. En tant que régime, le RDPC a fini de donner ce qu’il avait, il temps pour lui de se retirer et de laisser des nouvelles dynamiques travailler pour amener le Cameroun au niveau qui pourrait être si le potentiel est bien mis en valeur. Notre objectif n’est pas de prendre le pouvoir et de chasser tous les militant du RDPC du Cameroun, d’en faire des bêtes à abattre, ni même de lancer une chasse aux sorcières contre eux NON ! Nous ne le ferons pas.

Nous ne considérons pas les militants du RDPC comme des personnes souffrant d’une maladie contagieuse qu’il faut mettre en quarantaine. Ce sont nos compatriotes et leurs votes comptent aussi.

Nous rappelons à toutes les tendances politiques qui comptent sur nous pour entretenir un climat de haine contre des camerounais parce que nous ne nous ne sommes pas du même parti politique, que nous sommes désolés de ne pas pouvoir accéder à leur attente. Elle ne cadre avec notre idéologie politique basée sur la Réconciliation Nationale.

Notre adversaire est donc plus un système que des individus pris séparément.
Toute personne se revendiquant militant ou sympathisant du président National Cabral LIBII doit intégrer que nous n’avons aucune intention de traquer les militants du RDPC ni de les jeter en pâture en attisant la haine contre eux. Nous estimons que rendu à ce jour leur choix politique est désuet et en inadéquation avec les besoins du Cameroun. Notre ambition est donc de les convaincre que notre offre est meilleure par des arguments et par notre démarche politique, et non de les combattre par la stigmatisation systématique et la haine.

 

2- Au Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale, nous ne faisons ni l’auto-isolement, ni la politique de l’exclusion, ni la politique des clivages. Nous sommes des RECONCILIATEURS et nous avons le Cameroun dans son ensemble en haute estime.
Notre combat politique c’est pour en faire un meilleur pays dans lequel il fera bon vivre y compris pour nous-mêmes.

De ce fait, Cabral LIBII ne manquera pas d’assister à un événement important pour notre pays parce qu’il pourrait être filmé aux côtés d’un membre du gouvernement ou d’un militant du RDPC et que ça va susciter des commentaires manipulateurs sur Facebook.
C’est une personnalité importante au Cameroun aujourd’hui, et non seulement il sera davantage invité à des évènements officiels impliquant plusieurs tendances politiques, mais chaque fois qu’il le jugera opportun, il répondra à ces invitations.

« Une fois président, il ne le sera pas uniquement pour nous les militants du PCRN, il sera le président de tous les Camerounais.» 

Habituez-vous dès à présent à voir Cabral LIBII qui se présente comme le 3eme président de la République aux côtés de personnes de plusieurs sensibilités politiques. C’est tout à fait normal. Une fois président, il ne le sera pas uniquement pour nous les militants du PCRN, il sera le président de tous les Camerounais.

A travers la démarche d’un homme politique, on peut présumer du genre de président qu’il pourrait être. Celle de Cabral LIBII laisse entrevoir qu’une fois élu, il agira en bon père de famille.

3- Nous sommes un parti politique du centre, nous ne sommes d’aucun extrême. Nous ne nous laisserons drainer par aucune tendance extrémiste, visant à isoler une partie du peuple camerounais qu’elle soit de l’opposition ou du parti au pouvoir, à cause des considérations politiques.
Si nous sommes amenés un jour à réexaminer notre stratégie, cette décision sera mue par nos propres constats et conclusions, et non sous l’effet de pressions extérieures.

 

4- Nous invitons les partis politiques à rejoindre l’opération OURAGAN pour inscrire un maximum de camerounais sur les listes électorales, afin d’atteindre une masse critique de votants dont il sera difficile de manipuler les voix. Pour rappel, les inscriptions prennent fin au 31 Aout. Après nous aurons assez de temps pour rivaliser d’adresse, par la qualité de nos projets de société respectifs, afin que dans chaque localité, le peuple choisisse les meilleurs.

 

INSCRIVEZ-VOUS SUR LES LISTES ELECTORALES, INCITEZ VOS PROCHES A S’INSCRIRE.

 

Donnons-nous toutes les chances de prendre le contrôle du parlement par les urnes. Et après, nous aviserons légitimement.

 

Merci pour votre aimable attention.

 

Anne Féconde NOAH
Porte-parole de Cabral LIBII.

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

  1. Bien dit Anne Féconde Noah. La mise au point en valait la peine.👍 La politique n’est pas un champ de bataille où les partis sont engoncés dans leurs tranchées et passent leur temps à se tirer dessus au bazooka. Et comme tu le dis si bien en politique, on est des adversaire et non des ennemis. On peut donc se rencontrer, se parler. Il est grand temps que les camerounais intègrent cette notion sans laquelle il serait vain de parler de République et de Démocratie. Un bémol tout de même : quand on côtoie “ces gens là” (ils n’ont pas non plus intégré la notion), il faut être vigilant et se vêtir au besoin de cotte de mailles. Ce sont des ogres. Ils ont tôt fait de vous dévorer ou phagocyter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici