Cameroun – Port de Douala-Bonabéri : Le Terminal à conteneurs en full speed

0
1179

►►Modernisation des infrastructures portuaires : la vision du Président matérialisée au PAD

 

▌La Régie du Terminal à Conteneurs du Port de Douala-Bonabéri vient d’accueillir 4 RTG neufs sur les huit acquis chez le fabricant Konacranes. L’objectif est de faire de cette infrastructure la plus moderne sur la côte ouest-africaine.

 

Le terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonabéri a accueilli le mardi 24 octobre 2023, quatre nouveaux RTG (Rubber Tyred Gantry – Crane) d’une série de huit, tous acquis par le Port Autonome de Douala. La marée était haute au moment où le Biglift a jeté ses amarres. Le tirant d’eau dépassait légèrement les 7 mètres. Le soleil, radieux, dardait ses rayons sur les eaux du Wouri, apportant sa part d’éclat à ce moment déjà lumineux en soi.

Le Directeur Général du Port Autonome de Douala, Cyrus Ngo’o, a accueilli ce matériel de manutention construit par une entreprise de référence dont le nom est devenu un label mondial : Konacranes. C’était en présence du Directeur Général Adjoint, Charles Michaux Moukoko Njoh, du Directeur Général de la Régie du Terminal à Conteneurs du PAD, Lin Dieudonné Onana Ndoh et de plusieurs responsables et collaborateurs émus.

Les quatre portiques de quai arrivés seront suivis dans une trentaine de jours par les portiques 9,10,11 et 12. Ces nouveaux équipements arrivent après l’acquisition pour le compte de la RTC de 7 Reachtakers (élévateurs), 20 tracteurs portuaires et 2 grues mobiles. Quatre premiers RTG (1, 2, 3 et 4) opèrent déjà au terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonabéri et ont contribué à améliorer de manière significative les performances de la RTC en termes de manutention.

 

Les investissements réalisés par la Régie du Terminal à Conteneurs du Port Autonome de Douala depuis 2020 s’élèvent à plus de 35,257 milliards de FCFA. Depuis la reprise en main du terminal à conteneurs laissé dans un état piteux par Douala International Terminal (Groupe Bolloré) et le lancement de cette régie transformée en filiale du PAD depuis décembre 2022, les principaux indicateurs témoignent d’un vrai renouveau.

Le chiffre d’affaires est passé de 49.855.974.373 FCFA en 2020 à 54.326.246.168 FCFA en 2022. Les redevances versées au PAD sont passées de 15.082.045.759 FCFA en 2020 à 17.143.453.726 F CFA en 2022. La productivité navire est passée de 15 mouvements à l’heure en 2020 à 27 mouvements à l’heure. Le temps d’attente en rade est passé de 5,77 jours en 2020 à 2 jours avec un extremum de 1,54 jours en 2022. Le taux d’occupation des quais est passé de 70% en 2020 à 52% en 2022.

Outre l’acquisition du nouveau matériel, la Direction Générale du Port Autonome de Douala a lancé ces dernières années un important programme de réhabilitation de la plateforme du terminal à conteneurs, avec 10 hectares de surface pavée et 9 km de voies de RTG en construction. Il est par ailleurs prévu la construction d’un nouveau quai de 250 mètres linéaires et d’une nouvelle plateforme d’entreposage de 5 hectares.

Comme le Directeur général du Port Autonome de Douala n’a de cesse de le rappeler, il s’agit d’arrimer le terminal à conteneurs, infrastructure stratégique pour le Port de Douala-Bonabéri et le commerce extérieur du Cameroun, aux standards internationaux du secteur. Après 15 années d’une concession autant périlleuse qu’infructueuse.

 

© La Voix Des Décideurs – Josiane Ekomo

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici