La statistique que vient de rendre publique le ministère en charge de l’Eau et de l’Énergie laisse aussi entrevoir une ambition de déploiement stratégique.

 

 

 

C’est officiel, environ 5800 Camerounais sont employés dans la distribution des produits pétroliers sur le territoire national. L’information est du ministère de l’Eau et de l’Énergie (Minee) qui vient de la rendre publique. Une publication qui rentre dans le cadre du rapport d’exercice relatif à la distribution des produits pétroliers et du gaz au Cameroun pour le compte de l’année 2020.

Cette information montre à suffisance l’importance de la distribution des produits pétroliers dans le quotidien des Camerounais. Un quotidien en proie à la paupérisation due à un déficit criard d’emploi que revendique la jeunesse camerounaise.

Profits

Outre les 5800 emplois que génère l’activité de distribution des produits pétroliers, elle permet à l’Etat d’engranger des ressources financières conséquentes. C’est donc que la distribution des produits pétroliers « rapporte à l’Etat une moyenne annuelle de 140 milliards [de FCFA] au titre des recettes fiscales ».

Les gains se présentent plus prometteurs pour l’année 2021. Et pour cause, au cours des dix premiers mois de 2020, ce sont huit nouveaux agréments qui ont été octroyés. Le compte porte ainsi le nombre sociétés agréées de 51 à 59 à la distribution des produits pétroliers.

Extension

A en croire l’administration en charge de l’eau et de l’énergie, l’accroissement du potentiel est en marche. Un projet d’implantation de stations-service pilotes est actuellement développé en collaboration avec la Caisse de Stabilisation des Prix des Hydrocarbures. Les résultats dudit projet sont encore en attente. Cependant, il vise l’amélioration de la distribution des produits pétroliers et du gaz domestique dans les zones à écologie fragile du Cameroun.

 

 

Par ailleurs, le Cameroun poursuit ses ambitions dans le cadre des grandes opportunités. Ainsi, depuis le début de l’année 2020 en cours, la construction et la mise en exploitation de six nouvelles stations-service est effective. Au 16 octobre 2020, les projets de distribution des produits pétroliers portent le nombre total de stations-service à 841 sur l’ensemble du territoire national, pour un ratio de 35% en zone rurale.

Développement stratégique

Mais au-delà de miser sur la distribution des produits pétroliers, le Cameroun vise plus haut. Pour la décade 2020-2030, le gouvernement camerounais entend positionner stratégiquement ses sociétés nationales œuvrant dans la filière des hydrocarbures. Ainsi, selon la Stratégie nationale de développement (SND), « l’exploration et la récupération assistée sur les bassins productifs actuels et … le potentiel de nouveaux bassins onshore » à explorer, devront être « actualiser et valoriser ». Mais il y va également du redéploiement et de l’extension de la Société camerounaise de dépôts pétroliers (SCDP).

Eric Martial NDJOMO E

 

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici