RD Congo : Le Sg de l’Onu appelle à la retenue et au respect les droits du peuple congolais

Selon Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général sur la situation en République démocratique du Congo, Antonion Guterres, est “préoccupé par les informations faisant état de la violente répression de manifestations par les forces nationales de sécurité à Kinshasa et dans certaines villes de la République démocratique du Congo, occasionnant la mort d’au moins cinq personnes, plusieurs blessés et l’arrestation de plus de 120 personnes.”

“Le Secrétaire général appelle le gouvernement et les forces nationales de sécurité à faire preuve de retenue et à respecter les droits du peuple congolais aux libertés d’expression et de manifester pacifiquement.”, indique le porte-parole.

Le Sg de l’Onu exhorte “tous les acteurs politiques congolais à demeurer pleinement engagés à la mise en œuvre de l’Accord politique du 31 décembre 2016 qui demeure l’unique voie viable devant mener à la tenue d’élections, à une alternance pacifique au pouvoir et à la consolidation de la stabilité en République démocratique du Congo”.

droits

 

Selon Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général sur la situation en République démocratique du Congo, Antonion Guterres, est “préoccupé par les informations faisant état de la violente répression de manifestations par les forces nationales de sécurité à Kinshasa et dans certaines villes de la République démocratique du Congo, occasionnant la mort d’au moins cinq personnes, plusieurs blessés et l’arrestation de plus de 120 personnes.”

“Le Secrétaire général appelle le gouvernement et les forces nationales de sécurité à faire preuve de retenue et à respecter les droits du peuple congolais aux libertés d’expression et de manifester pacifiquement.”, indique le porte-parole.

Le Sg de l’Onu exhorte “tous les acteurs politiques congolais à demeurer pleinement engagés à la mise en œuvre de l’Accord politique du 31 décembre 2016 qui demeure l’unique voie viable devant mener à la tenue d’élections, à une alternance pacifique au pouvoir et à la consolidation de la stabilité en République démocratique du Congo”.

Selon Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général sur la situation en République démocratique du Congo, Antonion Guterres, est “préoccupé par les informations faisant état de la violente répression de manifestations par les forces nationales de sécurité à Kinshasa et dans certaines villes de la République démocratique du Congo, occasionnant la mort d’au moins cinq personnes, plusieurs blessés et l’arrestation de plus de 120 personnes.”

“Le Secrétaire général appelle le gouvernement et les forces nationales de sécurité à faire preuve de retenue et à respecter les droits du peuple congolais aux libertés d’expression et de manifester pacifiquement.”, indique le porte-parole.

Le Sg de l’Onu exhorte “tous les acteurs politiques congolais à demeurer pleinement engagés à la mise en œuvre de l’Accord politique du 31 décembre 2016 qui demeure l’unique voie viable devant mener à la tenue d’élections, à une alternance pacifique au pouvoir et à la consolidation de la stabilité en République démocratique du Congo”.

Selon Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général sur la situation en République démocratique du Congo, Antonion Guterres, est “préoccupé par les informations faisant état de la violente répression de manifestations par les forces nationales de sécurité à Kinshasa et dans certaines villes de la République démocratique du Congo, occasionnant la mort d’au moins cinq personnes, plusieurs blessés et l’arrestation de plus de 120 personnes.”

“Le Secrétaire général appelle le gouvernement et les forces nationales de sécurité à faire preuve de retenue et à respecter les droits du peuple congolais aux libertés d’expression et de manifester pacifiquement.”, indique le porte-parole.

Le Sg de l’Onu exhorte “tous les acteurs politiques congolais à demeurer pleinement engagés à la mise en œuvre de l’Accord politique du 31 décembre 2016 qui demeure l’unique voie viable devant mener à la tenue d’élections, à une alternance pacifique au pouvoir et à la consolidation de la stabilité en République démocratique du Congo”.

droits

droits

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.