BOURSE/CEMAC: Nagoum Yamassoum installé à la COSUMAF

Le 15 Décembre 2017, le diplomate tchadien Nagoum Yamassoum a été officiellement installé au poste de président de la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF) à Libreville…autant dire qu’il n’y a pas de temps à perdre? 

 

 

Le 31 octobre 2017 à N’Djamena, en même temps que les Chefs d’États de la CEMAC en conférence décidaient  de déplacer le siège de la Bourse des valeurs mobilières d’ Afrique Centrale  – BVMAC – ( le nom peut changer) de Libreville à Douala (pour fusionner avec la Douala Stock Exchange), ils plaçaient le Tchadien Nagoum Yamassoum à la tête de la COSUMAF en remplacement l’Équato-guinéen Rafael Tung Nsue, arrivé au bout de ses cinq ans de mandat.

45 jours plus tard, le président en exercice du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC), Calixte Nganongo l’a installé. Comme quoi, le temps au niveau des institutions communautaires de la CEMAC peut être brusqué.

A tout le moins, on veut y voir une certaine diligence, un signe des temps ; le signe que le mouvement va réellement s’accélérer pour le marché financier de la CEMAC ? Les acteurs n’en demandent pas moins!

 

Rafael TUNG Président sortant 2
Rafael Tung Nsue, président sortant de la COSUMAF/ Crédit_Gabon24

Une session ordinaire du Collège de la COSUMAF dans la foulée

Le même vendredi 15 Décembre 2017 à Libreville, en marge de l’installation du diplomate Tchadien comme président, le collège des membres-commissaires de la COSUMAF a siégé.

En session (ordinaire) dirigée par le président sortant Rafael Tung Nsue, l’on a examiné et adopté le rapport annuel de la Cosumaf pour 2016 avant d’agréer une nouvelle société de gestion de portefeuille, Harvest Asset Management ainsi que son dirigeant.

 

De même, la session a pris acte du rapport de clôture du dernier emprunt obligataire de l’État du Gabon,  « EOG 6,5% Net 2017-2022 » .

En bout d’analyse, il faut dire qu’en tant que chantiers à venir, le nouveau président doit principalement être s’attacher à réussir dans les meilleurs délais la fusion entre BVMAC et DSX.

En rappel, la COSUMAF est le gendarme qui veille à ce que toutes transactions se déroulent dans le respect des règles sur la bourse d’Afrique Centrale.

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here