Les opérateurs de la filière sortent peu à peu du marasme des années de montée de la crise anglophone. Ils font donc une performance  en hausse de 14%.

 

L’Association bananière du Cameroun (Assobacam) vient de rendre public les statistiques de la banane dessert camerounaise à l’export en décembre 2020.  Ainsi, le pays a exporté 18 804 tonnes de bananes au mois de décembre 2020 contre 16 498 tonnes en novembre. Ces données donnent à constater une hausse de 2 306 tonnes, soit à peu près 14% d’augmentation entre les deux périodes.

Exploits

Cette tendance à la hausse est le résultat d’une amélioration des performances des principaux opérateurs de la filière banane dessert.

Bananeraie

En effet, depuis un certains nombres d’années, 3 structures se partagent le marché de l’exportation de la banane au Cameroun. Il s’agit de la Cameroon Development Corporation (CDC), de Boh Plantations et de la société des Plantations du Haut Penja (PHP). Pour cette dernière, filiale locale de la Compagnie fruitière de Marseille, ses exportations représentent plus des 2/3 des performances. De 14 463 tonnes en novembre à 16 061 tonnes en décembre 2020, ces performances constituent une hausse de 1 598 tonnes.

Compagnons de route

Quant à la Cameroon Development Corporation (CDC), unité agro-industrielle parapublique, elle se remet des affres de la crise dite anglophone. En partie détruite par des bandes armées qui sévissent dans le NOSO, ses exportations connaissent également du progrès. Le mois de décembre 2020 affiche un résultat de 1 164 tonnes contre 732 tonnes en novembre de la même année. La différence à l’intervalle des deux mois représente une augmentation de 432 tonnes.

Pour ce qui est de Boh Plantations, troisième opérateur de la filière au Cameroun, la croissance est également au rendez-vous. La structure affiche par conséquent une hausse de 276 tonnes à l’exportation entre novembre et décembre 2020. Concrètement, elle a exporté 1 579 tonnes en décembre contre 1 303 tonnes en novembre.

Le rêve

Les performances de la filière banane dessert, en fin d’année 2020, au Cameroun donne du boom au cœur des opérateurs. Aussi, dans les dédales de la filière, l’on se prend déjà à rêver du lustre d’antan. Le Cameroun réalisait alors de bonnes performances en matière de production et d’exportation de la banane dessert. Le pays  aura ainsi réalisé 278 450, 243 000 et 223 000 tonnes respectivement en 2015, 2016 et 2017. En somme, des performances reconnues et réalisées au niveau des pays Afrique Caraïbes et Pacifique (ACP).

Eric Martial NDJOMO E.

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici