Assemblée Nationale : Les complots qui ont paralysé l’Institution démantelés

►C’était au cours d’une brève réunion du bureau présidée par le PAN en personne, venu remettre les pendules à l’heure et qui a débouché quelques jours après et contre toute attente sur une poignée de nominations non des moindres, stratégiques et importantes. Avec en toile de fond, une touche du  Secrétaire Général conforté.

 

 

 

 

La Voix Des Décideurs    Les observateurs avisés font remarquer que l’arrivée de l’ancien député du Nkam au poste de Secrétaire Général de l’Assemblée Nationale du Cameroun, est venue rendre fluide, le fonctionnement de la Chambre Basse du Parlement. Depuis plusieurs décennies, les services administratifs de l’Assemblée Nationale sont restés paralysés et grippés.

Du fait, selon certaines indiscrétions, du zèle, des ingérences et népotisme de certains collaborateurs de Cavaye Yeguié Djibril. Le président de l’Assemblée Nationale s’est donc vu humilié, et l’institution qu’il dirige sombré. Il faut dire qu’au fil de sa longue carrière il avait fini par se convaincre que l’homme de la situation pour la gestion des services administratifs de l’Assemblée Nationale n’existait pas. Tant plusieurs Secrétaire Généraux qui se sont succédés à ce poste, se sont heurtés aux velléités d’un complot savamment mené.

Un complot déniché

La récente et brève rencontre du bureau de l’Assemblée Nationale, présidée par le Président Cavaye Yeguié Djibril, visait certes à remettre l’autorité du SG. Bien plus, de remettre les pendules à l’heure au sein des services. L’on se souvient des textes de nomination signés la veille de la session de juin 2021.

 

 

 

Tout comme le communiqué signé le 03 mai 2021, portant annulation du nouvel organigramme de l’Assemblée Nationale, proposé par le Secrétaire Général. Ou encore de cette décision portant nomination d’un agent comptable rendu public en fin 2020, annulée quelques jours plus tard, pour être reconfirmée, qui avait fait jaser. Donnant ainsi l’impression que plus rien ne va de ce côté. Une séquence qui laissait présager une sorte de mésentente entre le Pan et son SG.

En procédant ce 22 juin 2021 aux nominations de 03 nouveaux Inspecteurs de Service dans les services des Questeurs de l’Assemblée Nationale, et de Chargés de Mission au secrétariat général, le Pan vient mettre fin au désordre qui avait libre cours. Contre toute attente, il lance là un signal fort à ceux qui semblent oublier que la peau d’un vieux crocodile, résiste à bien de choses. Le calme plat qui règne au lendemain de ce vent qui a soufflé dans les services administratifs, vient conforter l’idée selon laquelle, Gaston Komba le bouclier, est venu livrer les combats du Pan.

Du point sur la table

Au cours de cette rencontre du bureau, le Pan n’a pas hésité à rappeler que les services administratifs de cette institution sont sous la supervision du Pan et du Secrétaire Général. D’après les textes réglementaires de l’auguste Chambre, l’Assemblée Nationale jouit de l’autonomie administrative et financière. Ses services sont placés sous l’autorité du bureau et sous la responsabilité d’un Secrétaire Général. D’après l’article 103(3), il en est l’ordonnateur délégué. Sous la responsabilité du président, il assume la gestion du personnel et des services offerts aux parlementaires et aux citoyens.

 

 

L’actuel Secrétaire Gaston Komba est donc un roc, qui ne recule devant rien. Capable d’encaisser des coups et surmonter les égos de quelques illuminés qui tirent des ficèles dans l’ombre pour déstabiliser le Pan. Son dynamisme est salué, y compris par le premier des députés. Après un an seulement passé à la tête du secrétariat général, plusieurs s’accordent sur son dévouement. A en croire certains députés, « Gaston Komba est un travailleur acharné, qui sait se donner à fond et aime à avoir des résultats ».

L’organigramme qui dérange

Il faut dire que l’organigramme actuel de l’Assemblée Nationale obsolète, ne permet pas véritablement à cette institution de répondre aux challenges actuels. La loi n° 73/1 du 08 juin 1973 portant Règlement de l’Assemblée, bien que modifiée plus d’une fois, n’a jamais fait l’objet d’une profonde réflexion. C’est en phase avec la feuille de route prescrite par le Pan, que Gaston Komba a donc fait de la question de l’organigramme, l’une de ses priorités. Tant il est vrai que la redynamisation des services administratifs passe par une bonne lisibilité de son organigramme. Hors, de ce qui ressorts de nos enquêtes, plusieurs recrutements au sein de cette institution n’ont pas toujours obéit à l’orthodoxie. Ce qui laisse planer de forts soupçons sur les compétences et valeurs intrinsèques de quelque « fils à papa, maitresses ou épouses de…», qui visiblement peinent à voler de leurs propres ailes.

 

 

Rixe pour le fauteuil du Pan

C’est une image controversée que projette l’Assemblée Nationale ces derniers temps. Du fait des batailles pour le contrôle de l’institution. Visiblement la réélection de Cavaye, a laissé un gout amer auprès de quelques-uns, prêts à tout pour le renverser. Comment peut-on envisager de remplacer ce politicien madré, via un complot ? Au point de mettre en place des plans lugubres, dans l’optique de l’humilier et déstabiliser l’institution. Après l’échec de l’éviction du Pan et où des montants de 400 millions auraient circulés, certains membres du bureau et proches collaborateurs font feu de tout bois pour l’induire en erreur.

Dans l’optique de montrer aux yeux du président national du Rdpc que ce fils de l’Extrême-Nord ne contrôle plus rien. Ceux qui lorgnent son fauteuil dont la plus part se recrutent dans sa zone géographique, de fil en aiguille, écument des stratégies afin de semer la zizanie entre le Pan et son SG. Et de paralyser le fonctionnement de l’Assemblée. En l’espace de dix mois, près d’une dizaine de documents contradictoires ont été signés. Au point de laisser songeur la large majorité de l’opinion. Le Secrétaire Général qui a déjà pris la mesure de l’administration de l’Assemblée Nationale, sait donc désormais à quoi s’en tenir, au milieu de ces eaux troubles.

 

© La Voix Des Décideurs  ►Thirry Eba