Accueil AMA Données WorldRemit: La pression de l’inflation oblige les migrants à restreindre les...

Données WorldRemit: La pression de l’inflation oblige les migrants à restreindre les transferts de fonds malgré les difficultés financières de la famille à l’étranger

Article de Imane Charioui, directrice de l’Afrique francophone et du Moyen-Orient, WorldRemit

·       82% des personnes qui transfèrent des fonds conviennent que le coût de la vie des proches à qui ils envoient de l’argent a augmenté depuis le début de l’année 

·       45% des personnes limitent les transferts de fonds uniquement aux membres de la famille immédiate en raison de l’inflation

·       Plus de la moitié (54%) des personnes qui transfèrent les fonds ont une activité secondaire depuis la pandémie mondiale de COVID-19 ; près d’un cinquième (19%) le font pour continuer à soutenir leurs amis et leur famille à l’étranger

YAOUNDÉ, Cameroun, 3 janvier 2023,-/African Media Agency (AMA)/- WorldRemit, société leader dans le domaine des transferts de fonds numériques, vient de rendre public les résultats du second Indice sur le coût de la vie, dans lequel l’organisation a cherché à comprendre comment l’aggravation de la crise inflationniste a affecté la vie des personnes qui effectuent des transferts de fonds internationaux, dans le monde entier. 

L’enquête a révélé que 82 % des personnes qui transfèrent des fonds, y compris les migrants camerounais, s’accordent à dire que le coût de la vie pour les personnes auxquelles ils envoient de l’argent a augmenté depuis le début de l’année. 

Mettant en évidence l’impact de l’inflation sur les populations du monde entier, près de la moitié (45 %) ont indiqué qu’ils n’envoient désormais de l’argent qu’à leur famille proche, plutôt qu’à des amis ou à des parents éloignés. 1 personne sur 9 dans le monde dépend de l’argent envoyé par des amis ou des parents qui ont émigré à l’étranger pour y travailler. Avec plusieurs facteurs contribuant à l’augmentation de la pression financière, de nouvelles données montrent que 72% des personnes interrogées aux États-Unis, 41% en Australie et 44% au Royaume-Uni se sont lancées dans une activité complémentaire (un travail en plus de leur principale source de revenus), 27% des personnes interrogées en moyenne sur nos trois différents marchés indiquent qu’elles l’ont fait pour faire face à la hausse du coût de la vie à laquelle elles sont confrontées. 

89 % des personnes interrogées déclarent avoir une activité complémentaire et indiquent par la même occasion qu’elles la maintiendraient au cours des 12 prochains mois.

Les ménages du monde entier vont réexaminer leurs habitudes de dépenses au regard de l’inflation, plus d’un quart des personnes interrogées (26 %) déclarent avoir réduit leurs dépenses personnelles en matière de divertissement, comme les sorties au restaurant, au cinéma ou au théâtre. Par exemple, au Royaume-Uni, près des deux tiers (65%) des personnes interrogées se disent préoccupées par le coût des factures de services publics, ce qui illustre le changement des habitudes de consommation des ménages britanniques à la suite de la crise énergétique

« Les solutions inventives, telles que les activités secondaires, que nous observons en raison du paysage économique actuel mettent en évidence la résilience des migrants et leur engagement à soutenir financièrement leurs proches à l’étranger », a déclaré Imane Charioui, Directrice de l’Afrique francophone et du Moyen-Orient chez WorldRemit. « Ces résultats démontrent le cran des migrants économiques à s’adapter à des contraintes financières plus larges et à la hausse du coût de la vie tout en répondant aux besoins de leurs familles au pays, et à l’étranger. »

L’étude multi-pays a été menée en octobre 2022 pour déterminer les effets continus de la hausse du coût de la vie sur les personnes qui transfèrent des fonds à l’étranger aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, ce qui a donné lieu à des observations de la part de 2 687 expéditeurs de fonds internationaux. Bien qu’il y ait eu des différences mineures, d’une manière générale, les opinions des migrants de la première génération étaient conformes à celles de l’échantillon global de notre enquête. 

Imane Charioui, directrice de l’Afrique francophone et du Moyen-Orient, WorldRemit est prête à accorder une interview

Distribué par African Media Agency (AMA) pour WorldRemit.

Notes aux Editeurs: 

Méthodologie

Les personnes âgées de plus de 18 ans qui envoient de l’argent à l’étranger aux États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni ont répondu volontairement à une enquête de 13 questions sur la façon dont le coût de la vie et l’inflation ont modifié les comportements en matière de transfert de fonds entre le 26 octobre et le 1er novembre 2022.

L’enquête s’est déroulée sur la plateforme Attest et a donné lieu à 2 687 réponses de personnes ayant transféré des fonds au cours de l’année écoulée (les personnes ayant répondu qu’elles n’avaient pas envoyé de fonds au cours de l’année écoulée ont été exclues de l’enquête afin de créer une base de participants viable). 

Aucun quota (par exemple, sexe, âge) n’a été fixé pour cette enquête, de sorte que les résultats ne sont pas censés être représentatifs au niveau national. 

A propos de WorldRemit

Nous sommes l’une des principales entreprises mondiales de paiements et, avec Sendwave, nous faisons partie de Zepz, un groupe qui regroupe deux marques mondiales de paiements.

Nous avons bouleversé un secteur jusqu’alors dominé par des acteurs traditionnels hors ligne en proposant des transferts d’argent internationaux en ligne – les rendant plus sûrs, plus rapides et moins coûteux. Nous envoyons actuellement des fonds depuis 50 pays vers des destinataires dans 130 pays, nous opérons dans plus de 5 000 couloirs de transfert d’argent dans le monde et nous employons plus de 1 200 personnes dans le monde.

Du côté des expéditeurs, WorldRemit est 100 % numérique (sans espèces), ce qui accroît la commodité et renforce la sécurité. Pour ceux qui reçoivent de l’argent, la société offre un large éventail d’options, notamment le dépôt bancaire, l’encaissement d’espèces, le rechargement de temps d’antenne mobile et l’argent mobile.

Soutenue par Accel, TCV et Leapfrog, WorldRemit a son siège à Londres, au Royaume-Uni, et des bureaux régionaux aux États-Unis, en Pologne, au Canada, en Australie, à Hong Kong, à Singapour, en Malaisie, aux Philippines, en Afrique du Sud, au Somaliland, en Ouganda, au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie, au Zimbabwe et en Belgique.

www.worldremit.com 

Contact Media

Bureau de presse-WorldRemit

media@worldremit.com

Source : African Media Agency (AMA)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Les chefs traditionnels de la Lekié promettent un « châtiment mystique »  aux auteurs de l’assassinat de Martinez Zogo

Les chefs traditionnels de la Lekié promettent un « châtiment mystique »  aux auteurs de l’assassinat de Martinez Zogo         La Voix Des Décideurs | Faisait suite à...

Miser sur l’expérience client: le pari d’une marque technologique

LG fournira un service de réparation gratuit aux clients ABIDJAN, Côte d’Ivoire, le 27 Janvier 2023 -/African Media Agency (AMA)/- Les clients sont au...

Le développement est la seule voie vers une paix durable, rappelle la Vice-Secrétaire générale

New York, USA, le 27 janvier, 2022/African Media Agency(AMA)/Lors d’un débat, jeudi, au Conseil de sécurité sur la consolidation et le maintien de...

N-Soft, partenaire technologique des gouvernements dans l’ identification des fuites de revenus

Zoom sur les impôts non perçus en Afrique Paris, France, 26 janvier 2022, /African Media Agency/- En 2020, les entreprises fintech africaines ont rapporté environ...

Recent Comments

//intorterraon.com/4/4358818
error: Content is protected !!