Affaire Alexeï Navalny , ce que la Russie exige de l’Allemagne

► Le Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie  n’a pas eu une dent molle  en vers l’Allemagne dans une déclaration faite le 9 septembre 2020 à Moscou sur la situation entourant Alexeï Navalny. La Russie exige de l’Allemagne la présentation des informations relatives à l’examen médical d’Alexeï Navalny.

La Voix Des Décideurs – Suite à la démarche des pays du G7 en lien avec “l’affaire Navalny”, les autorités de Moscou  exigent que « instamment que l’Allemagne présente les informations relatives à l’examen médical d’Alexeï Navalny, notamment les informations sur l’examen biochimique, conformément à la requête officielle du Parquet de la Fédération de Russie pour apporter une aide juridique formulée le 27 août 2020. En dépit de nos requêtes, Berlin n’a pas jugé possible d’y réagir rapidement et de manière constructive ».

« Ce que les médecins russes proposent »

Selon Moscou, « l’absence des informations mentionnées ne permet pas aux autorités compétentes russes de recourir à tous les mécanismes procéduraux afin d’établir les circonstances des faits. Sachant que l’attisement de l’hystérie autour de cette affaire ne fait que grandir ».

LIRE AUSSI : Pillage du Port Autonome de Kribi : Vincent Bolloré et Patrice Melom main dans la main

« Nous notons que les médecins russes proposent également de mettre en place un dialogue étroit avec les collègues allemands pour évoquer les informations dont disposent la Russie et l’Allemagne sur l’état de santé d’Alexeï Navalny. Malheureusement, la partie allemande freine ce processus. » Lit-on dans cette déclaration parvenue à la rédaction de La Voix Des Décideurs.

« Attaques infondées »

« En parallèle, sur la toile de fond de cette approche non constructive des autorités allemandes, se poursuivent les attaques infondées contre la Russie. La vaste campagne de désinformation indique clairement que l’objectif principal de ses auteurs n’est pas la préoccupation pour la santé d’Alexeï Navalny et la découverte des véritables raisons de son hospitalisation, mais la mobilisation des dispositions aux sanctions.» Observe Kremlin.

 

© La Voix Des Décideurs Marcien Essimi

 

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici