Cameroun – Santé : Le gouvernement marque de bons points dans la première de riposte contre la Covid-19

►Pas d’apocalypse pour le Cameroun en ce qui concerne la pandémie à coronavirus. C’est  l’essentiel à retenir de la conférence conjointe donnée  mercredi  16 septembre  2020 à Yaoundé  par les ministres de la Communication, de la santé publique, de la Décentralisation et du Développement  Local et le Délégué Général à la Sûreté  Nationale. Des différentes interventions, il ressort que  le gouvernement camerounais  dans sa stratégique  de riposte  contre la pandémie à coronavirus tient le bon bout.

 

 

La Voix Des Décideurs ► Les  trois  membres du Gouvernement et le responsable en charge de la sécurité au Cameroun ont tenu à présenter le bilan de la première phase de  lutte contre cette peste du siècle sans pitié pour l’être humain.  En effet, c’est  06 mars 2020 que le cas  premier de covid-19 a été enregistré au  Cameroun. Dans le  souci de protéger les populations, le gouvernement sur haute instruction du Chef de l’Etat a pris le 17 mars  un certains nombres de mesures barrières pour limiter la contamination et la propagation de la maladie sur le triangle national (port du masque obligatoire, fermeture des frontières,  des écoles, des lieux de culte, des restaurants, débits de boisson, distanciation sociale, limitation du nombre de places dans  les véhicules de transport urbain et interurbain…). Ces mesures ont été suivies par des actions concrètes visant à doter les populations du matériel de prévention (Gel  hydro alcoolique,  seaux, seaux à robinets, pulvérisateurs, gangs, masques …).  Un matériel à la portée de tous dans les lieux à fortes concentration humaine ( services publics, marchés, gares routières, chefferies et différents carrefours).

 

Gestion de l’Aide publique à la communication privée : René Emmanuel Sadi, de l’opacité à la transparence

Le Mincom dans son apport

Le rôle joué par le ministère de la communication est immensément  riche. Six mois après ce premier cas de covid-19, le gouvernement camerounais a marqué de bons points. La riposte contre cette pandémie présente des résultats satisfaisants contrairement à ce qui avait été prédit par « les diseurs de bonne aventure » de l’occident.  D’après le ministre de la communication et  porte-parole du gouvernement René Sadi, les efforts conjugués par tous les maillons de la chaine de riposte ont permis d’éviter le pire. Au 10 septembre 2020, le compteur affichait, 20.009 cas de covid-19 confirmés, 18.837 personnes guéries et malheureusement 415 décès qui représentent un taux de létalité de 02, 8%.

 

 

C’est un véritable exploit battu par le Cameroun dans la lutte contre la pandémie à coronavirus au regard de  ce que  les pays les plus industrialisés, dotés de tous les moyens logistiques et financiers ont subi comme dégâts au plan sanitaire et économique Après avoir présenté succinctement ses actions, le ministre René Sadi appelle les populations à plus de vigilance et à l’observation continue des mesures barrières. René Sadi  insiste sur le port du masque, le  respect de la distanciation sociale,  des règles d’hygiène notamment le lavage et la désinfection des mains. Ce sans quoi tous les efforts jusque là  déployés seront d’aucune utilité. La maladie est certes maitrisée mais, la bataille n’est pas  gagnée. L’inobservation de ces mesures selon le ministère de la Santé Publique peut entrainer une montée en puissance  de la pandémie.

Apport du  Ministère de la  Santé Publique

Le ministère de la santé publique est la plaque tournante cette riposte contre la pandémie à coronavirus.  Une fois le 1er cas signalé, le ministre Malachie Manaouda a mobilisé le personnel sanitaire. Des séances de formation à la détection et à la prise en charge des personnes atteintes du covid-19 ont été organisées sur le triangle national.  Le matériel de protection a été et continue d’être,  le privilège du personnel de santé. Des centres de prise en charge ont vu le jour à Yaoundé et dans les autres villes du pays.

Les moyens  financiers mis à contribution sont d’un appui inestimable. D’après Louis Richard Ndjock , secrétaire général  du Ministère de la Santé  Publique, son  département ministériel est passé  à la vitesse supérieur  en initiant une autre stratégie basée sur le résultat rapide. Il ‘agit de Traquer-Tester- traiter les personnes soumis à ce test rapide. La surveillance épidémiologie bat son s plein. Les efforts déployés par le ministère de la santé publique  s’égrainent comme un chapelet.

 

 

Appui du Minddevel

Dans le cadre de la stratégie de riposte contre la covid-19, l’Inspecteur Général  du Ministère de la Décentralisation et du Développement Local (Minddevel) précise  que les efforts ont été déployés pour soutenir les collectivités territoriales décentralisées dans cette bataille. Jean Claude Tcheuwa soutient qu’au lendemain de  l’édiction des mesures barrières, le ministre Georges Elanga Obam a demandé aux  360 maires  d’arrondissements et maires des 14 villes du pays de prendre toutes les dispositions d’observation desdites  mesures. Il a proscrit des affluences dans les lieux de culte, de deuil, de mariage… Une règle qui n’échappe pas aux manifestions et cérémonies officielles.

 

Oms , le faciès d’un monstre qui roule pour les multinationales

 

Les radios communautaires sont sollicitées pour tenir la conscience des populations des campagnes en éveil sur le respect des mesures barrières. Les élus locaux veillent  aux heures d’ouvertures et de fermeture des marchés, à  la multiplication des points de lavage des mains, aux campagnes de sensibilisation, aux inhumations des personnes décédées des suites de covid-19,  à la distribution du matériel de protection. La liste est loin d’être exhaustive.

Le 25 avril 2020, le ministre  Elanga Obam avait d’ailleurs tenu une réunion avec les différents maires dans l’optique de présenter les difficultés rencontrées sur le terrain et les insuffisances remarquées. Il avait été aussi question de dresser la cartographie  des communes les plus touchées afin de mobiliser davantage de ressources.  Des dizaines de  milliards FCFA avaient été mis à la disposition des communes  et villes pour résoudre ces manquements. Il faudra certainement une bible pour coucher par écrit les actions menées par le Minddevel dans cette première phase de  riposte contre la covid-19.

 

© La Voix Des Décideurs ►Jean Baptiste Bidima

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici