Cameroun – Huawei :  Les bons points d’une coopération technologique et numérique

 Le géant chinois  des télécommunications   a célébré le 09 octobre dernier à Yaoundé  le  5è anniversaire de son programme baptisé « Seeds  For The Future ». Occasion pour prendre sur  lui l’initiative de former davantage de camerounais en technologie de l’Information et de la Communication.

 

 

La Voix Des Décideurs – Le géant Chinois des télécommunications Huawei et l’Etat du Cameroun se sont donnés la main pour célébrer l’Excellence technologique des étudiants camerounais. A l’initiative de Huawei à travers  son programme « Seeds  For The Future », l’on a célébré  le 5è anniversaire de ce grand programme  qui forme de meilleurs jeunes  de l’enseignement  supérieur  dans les nouvelle technologies de l’information et de la communication. C’est la salle de fête de l’hôtel Djeuga à Yaoundé qui a servi de cadre à cet événement de récompense et du mérite universitaire en matière de TIC.

 

 

Au cours de la cérémonie, Huawei a pris l’engagement de multiplier par quatre le nombre d’étudiants à former et qui feront la fierté de l’édition 2021.  Ce nombre passe de 10 à 40 à la satisfaction des membres du gouvernement camerounais invités pour la circonstance. Ce qui n’avait pas d’ailleurs été le cas lors des précédentes éditions. L’on se souvient que depuis 2016, année de lancement de ce prestigieux programme, seulement  40 étudiants camerounais ont pu être formés en Chine.

Voir ce nombre quadruplé en un an, ne peut que donner du boom au cœur des pouvoirs publics camerounais. Ce qui a fait dire à Jacques Fame Ndongo , Ministre d’Etat,  Ministre de l’Enseignement Supérieur et Chancelier des ordres académiques  aux bénéficiaires  que : «  Vous aurez la chance de transformer le Cameroun en un Paradis numérique ».

 

 

 

Si pour  Loïse Tamalgo,  Vice-président de Relations Publiques  Afrique Subsaharienne,  Huawei  Northern  Africa a inscrit plusieurs pays au programme «  Seeds For The Future », le géant chinois est face aux mesures  du covid-19 qui limite son action voire le nombre d’étudiants à prendre en considération pour l’instant.

Mais  Cela n’altère en rien la qualité de la formation prévue : « je crois que les étudiants vont bénéficier des conditions optimales », a  fait savoir Loïse Tamalgo aux officiels camerounais.   Minette Libom Li Likeng, Ministre camerounais des postes et Télécommunications  a laissé entendre que l’initiative de Huawei « permet à de nombreux jeunes camerounais d’avoir des compétences fiables dans le domaine des TIC, en vue du développement du Cameroun ».

 

 

Expansionnisme

Le géant chinois des télécommunications est présent  dans plus de 180 dans le monde. Huawei , à en croire ses responsables, est la plus puissante  et la plus performante entreprise  de télécommunications et le plus grand fournisseur de solutions numériques de par son vaste réseau, ses terminaux et ses Cloud.

Dans sa  volonté de toucher tous les recoins du monde, Huawei a déjà eu à signer des accords avec plus de 70 Chefs d’Etats et des partenariats avec près de 500 universités, qui sont d’ailleurs à ce jour ses partenaires.  Plus de 30.000 d’étudiants ont déjà bénéficié de ses formations en matière de télécommunications.

 

© La Voix Des décideurs ► Jean Baptiste Bidima

 
Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici