1.350.000.000 FCFA, c’est le budget voté  pour l’exercice 2021. Le budget en augmentation  de plus de 344.000.000 par rapport à l’exercice 2020. Cependant, les aspirations du Secrétariat National Permanent du Processus de Kimberley(SNPPK)  connaissent une diminution liée aux différentes crises qui secouent le pays. L’adoption de ces prévisions en recettes et en dépenses  s’est faite au cours d’une session ordinaire tenue à Yaoundé le 11 novembre 2020.

 

Comparativement  au budget 2020 équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 1.005.734.688 FCFA, le budget pour l’exercice 2021 a fait l’objet de vives discussions entre les parties prenantes invitées à la session ordinaire  consacrée à l’adoption du budget du Secrétariat  National Permanent du Processus de Kimberly. Un budget qui tient compte de la réalité socioéconomique de l’heure au Cameroun notamment,  la pandémie à coronavirus et surtout à la crise sécuritaire qui secoue les deux régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest : « vu les difficultés financières, il était important de réajuster le budget et finalement, on est arrivée à 1.350.000.000 FCFA. On a beaucoup travaillé pour arriver à ce chiffre ». Dixit Fru Calistus, Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Mines, de l’Industrie et du développement  Technologique ».

Le budget de 2021 se veut réaliste d’après le Secrétaire Permanent du Processus de Kimberley, Daniel Mackaire Eloung Nna.  La nouvelle année qui commence dans moins de 02 mois s’annonce riche en projets qui répondent aux objectifs à atteindre : « Pour 2021, nous projetons déjà au niveau de la rentabilité de nos activités,  de renforcer le plateau technique du bureau d’expertise du diamant brut  au Cameroun. Vous savez, lorsqu’un diamant est mal  évalué, forcément l’Etat ne gagne pas le maximum de recettes(…). Nous allons continuer dans le cadre de la coopération internationale. Coopération bilatérale et multilatérale si l’environnement nous le permet parce qu’on a commencé encore  à voir des pics de contaminations de covid-19 à l’étranger. Nous allons devoir nous réunir 02 fois par an pour évaluer les mécanismes mis en place dans différents pays membres du Processus de Kimberley pour voir le niveau de mise en œuvre du processus de certification du diamant…).

Daniel Mackaire Eloung Nna, Secrétaire Permanent du Processus de Kimberley Cameroun

“Pour 2021, nous projetons déjà au niveau de la rentabilité de nos activités,  de renforcer le plateau technique du bureau d’expertise du diamant brut  au Cameroun”, Daniel Mackaire Eloung Nna, Secrétaire Permanent du Processus de Kimberley


 

D’autres champs d’actions sont envisagés notamment, le renforcement des mesures de contrôle internes au niveau des postes frontaliers, l’identification et établissement de la cartographie  des sites actifs et potentiels d’exploitation artisanale  de diamants , le recensement, sensibilisation  et formalisation  des acteurs diamineurs, le  suivi de la traçabilité de la production nationale de diamants bruts et de l’or, le contrôle interne  de la  circulation des diamants  bruts et autres substances  minérales  et de la lutte contre le trafics  et la contrebande  de ces derniers, l’encadrement et le développement des activités d’exploitation artisanales des diamants bruts,  la coordinations  des activités des services et organes impliqués dans la mise en œuvre du processus de Kimberley entre autres.

Rétrospective

Le budget 2020 équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 1.005.734.688 FCFA, a permis de réaliser plusieurs projet inscrits dans le plan d’action du Secrétariat National Permanent du Processus de Kimberley. Projets confinés voire intégrés dans divers sous-programmes.  Le budget de  fonctionnement était de l’ordre de 665.334.688 FCFA et celui d’investissement  de 340.400.000 FCFA.

Ainsi, un coup d’œil jeté sur le sous-programme ‘’ Contrôles, luttes contre les trafics et contrebandes des substances minérales précieuses et semi-précieuses et l’amélioration de la production nationales des diamants bruts, permet de voir  le contrôle de 553 vols internationaux à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, le contrôle de 1.329 vols internationaux à l’aéroport  de Douala, l’élaboration  du manuel de procédure de sureté du SNPPK  entres autres.

Les réalisations du sous-programme intitulé «Mise en œuvre des modalités d’import –export des diamants bruts au Cameroun, sont assez significatives. Le SNPPK a tracé 2.438,59 carats de diamants dans les circuits formels valant 113.254.780 FCFA, certifié 702, 59 carats de diamants dune valeur de 35.326.281 ayant généré  au titre des impôts et taxes  7.328.895, effectué deux missions de sensibilisations des acteurs miniers.  Le SNPPK s’est également déployé sur le terrain de la sensibilisation et de lutte contre la covid-19. La liste est loin d’être exhaustive.

Insomnies

2020 a été pour plusieurs trafiquants et fraudeurs, une année de pires cauchemars. Le Secrétariat National Permanent du Processus de Kimberley a lancé une chasse « aux souricières » qui a fait perdre le sommeil à tous ceux qui ont tenté d’éviter le circuit formel de commercialisation du diamant et de l’or. D’après Daniel Mackaire Eloung Nna, les contrôles accrus au niveau des aéroports ont connu un succès  incontestable.

Sans s’en vanter, il fait comprendre que : « Nous avons saisi à Douala, une cargaison de 1028 Carats.  Nous avons pu identifier le fraudeur. Nous avons mis ces diamants sous scellé. Ils vont être régularisés et commercialisés dans le circuit formel pour que l’Etat puisse rentrer dans son bon droit. En dehors de ça, nous avons pu retracer plus de 2000 carats d’une valeur de 350 millions FCFA ».

Plusieurs trafiquants et fraudeurs  auront à répondre de leurs actes devant les instances judiciaires. Les contrôles intensifiés au niveau des aéroports visent à amener tous les acteurs de l’exploitation et de l’exportation  du diamant et de l’or à fonctionner dans le circuit formel de commercialisation de ces pierres précieuses. La stratégie vise à permettre à l’Etat de faire plus de recettes.

©Jean Baptiste La Voix des Décideurs

 

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici