Mounouna Foutsou : « La résilience de la jeunesse camerounaise est à saluer »

« La résilience de la jeunesse camerounaise est à saluer ». A déclaré MOUNOUNA FOUTSOU, Ministre camerounais de la Jeunesse et de l’Education Civique  au cours d’un entretien  à la Crtv Radio comme  l’Invité du 13h le 0février 2021. La Voix Des Décideurs propose  cet entretien transcrit pour vous.

 

 

Une fête de la jeunesse sans la traditionnelle parade du 11 février gardera-t-elle toujours toute sa saveur ?

Oui la fête de la jeunesse aura toujours sa saveur parce que depuis déjà 4 ans c’est tout une onzaine de la jeunesse qui est organisée pour célébrer la fête de la jeunesse, dont la parade du 11 Février n’est qu’un élément du programme national organisé de la onzaine de la jeunesse. Donc c’est 11 jours d’activités plein de créativités de la jeunesse camerounaise. Des opportunités offertes en faveur de cette jeunesse que des chants patriotiques qui sont souvent exprimés ce jour-là au son d’un défilé et des mouvements d’ensemble viennent couronnés.

Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou (c) Minjec

Mais là encore, je dois vous dire que même les chants patriotiques et les mouvements d’ensemble sont sur la toile. Donc les jeunes peuvent vivre tous ces éléments-là sur la toile sans aucun problème. Je crois que ce n’est pas de bon cœur aussi que cette décision a été prise, parce que le Chef de l’Etat avait bien autorisé le défilé. Mais c’est à cause des comportements inciviques de nos populations et des jeunes eux-mêmes que cette décision est finalement arrivée. Donc c’est une interpellation plutôt pour nous tous.

 

 

Dans la folie de cette 55ème édition, on parle beaucoup d’opportunité d’emploi, de création d’entreprise, comment jugez-vous Monsieur le Ministre la résilience dont font preuve les jeunes camerounais ?

La résilience de la jeunesse camerounaise est à saluer et je pense que le gouvernement a eu l’occasion de le faire. Les jeunes camerounais globalement ont résisté. Ils ont été au front de combat contre cette pandémie de Covid-19. Mais également, ont transformé cette calamité et même ces crises diverses en opportunités pour développer les affaires.

Je crois qu’aujourd’hui vous le ressentez dans tout ce qu’il y a comme matériel de protection de sensibilisation qui sont aujourd’hui appropriés qui font le Made in Cameroon. Donc, je crois que la résilience de la jeunesse camerounaise dans son entreprenariat a permis de développer et de promouvoir le Made in Cameroon.

 

 

Une question avant de vous laisser partir, vous êtes en charge de la jeunesse une tranche de la population en proie aujourd’hui à toute sorte de maux, de violences, consommation de stupéfiants… Où en êtes-vous avec votre programme de réarmement moral, Monsieur le Ministre ? 

L’objectif du Chef de l’Etat c’est de construire la République exemplaire. Et pour cela, il a mis l’accent sur l’éducation civique. Et aujourd’hui, je pense que tous les programmes d’éducation civique en milieu scolaire et universitaire et extrascolaire sont en place, et particulièrement ce que nous avons appelé le réarmement moral civique et entrepreneuriale qui permettent de réarmer cette jeunesse parfois incivique.

Donc il est question aujourd’hui de changer de mentalité à cette jeunesse ; et je dois reconnaitre que ce n’est pas facile. Mais c’est une œuvre de longue haleine mais les outils y sont parce qu’aujourd’hui vous avez vu au-delà des programmes, les acteurs, les équipes mobiles d’animation populaire urbaine et rurale sont dans tous les quartiers et villages avec les médiateurs communautaires dont le nombre ne fait qu’augmenter, parce que nous avons choisi la méthode de médiation sociale, d’éducation populaire, de changement de « mention éducation » comme le disent les anglo-saxons.  Le changement de mentalité, donc c’est une œuvre de longue haleine mais les dispositifs sont en place et aujourd’hui il est question d’augmenter l’échelle.

 

Une transcription par Branding Africa pour La Voix Des Décideurs

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici