Lettre ouverte de l’écrivain Calvin Djouari aux Lions Indomptables

Chers Lions Indomptables

Dans quelques jours, vous serez sur les stades d’Egypte pour défendre les couleurs du Cameroun. Nous vous aimons. Il ne faut pas oublier que vous représentez l’espoir de la jeunesse et que vous exercez un beau métier.

C’est un événement unique, j’ai joué au football, mon rêve était d’atteindre ce stade des compétitions. Mais, je n’ai pas eu cette chance. C’est pourquoi, je vous regarde avec passion, je regarderai avec mes amis d’Afrique et les frères du Cameroun, tous les matchs.

Vous êtes dans le cœur de tous les Camerounais parce vous représentez le Cameroun du Nord au Sud de l’Est à l’Ouest.

Les 23 joueurs sont les modèles de l’ossature camerounaise. Nous partageons les mêmes passions : le Cameroun.

J’ai regardé la vidéo de chaque joueur pris individuellement, j’ai pu sentir et apprécier votre capacité et votre talent.

Vous pouvez encore cette année jouer votre rôle historique. La Coupe des Nations c’est pour l’Afrique un moment d’effervescence, elle est magnifique. Restez soudés.

Vous avez du talent, et vous êtes encadrés par un grand coach qui connait le football.

N’oubliez pas que vous jouerez en Egypte au pays des pyramides, où « 40 siècles d’histoires vous contemplent ». Mais j’ai confiance en vous.

Bonne chance.

Calvin Honoré Djouari, Enseignant et Écrivain

Cameroun – Usa : Autopsie d’une ingérence américaine

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici