Cameroun : Brainstorming, 5eme session de la sélection des candidats pour le « HUAWEI SEED FOR THE FUTURE 2020 »

Au Cameroun, le géant chinois de télécoms vient de lancer, le  « HUAWEI SEED FOR THE FUTURE 2020 ». Il s’agit de la sélection des jeunes étudiants qui rentre dans le cadre de «l’Accord de partenariat stratégique dans le domaine des technologies de l’information et de la communication».

 

 

Ledit accord a été  signé entre le gouvernement du Cameroun et HUAWEI à Beijing en septembre 2018.

Pour cette 5e session, les 50 étudiants camerounais certifiés Huawei ayant pris part aux auditions en ligne, ont été sélectionnés dans quatre grandes  écoles  camerounaises ayant souscrits à la « HUAWEI ICT Académie ».

Il s’agit de l’Ecole Nationale Supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (SUP’PTIC), l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP) de Yaoundé, Institut Universitaire de la Côte et l’Université de Douala.

En raison  de la pandémie de COVID 19, Huawei Cameroun a opté pour une évaluation en ligne.

Pour cette année, Huawei offre aux 40 lauréats camerounais « Seeds for the Future 2020 » l’opportunité de découvrir d’une part, la langue et la civilisation chinoise et de s’immerger dans l’économie numérique sur les plateformes d’apprentissage en ligne dédiées.

Satisfecit

Les membres du jury se disent satisfaits du niveau général des candidats qui ont passé les entretiens.

« Le niveau est très bon et vu le grand intérêt que présente chacun des candidats,  il ne fait aucun doute que la formation qui leur sera accordée leur sera davantage bénéfique  et nous voudrions saisir cette occasion pour saluer les efforts de HUAWEI CAMEROUN  dans son engagement à la formation des jeunes dans les TICs. HAUWEI est un partenaire strategique et de long terme», a déclaré Dr MBALLA (Sous-directeur de l’assistance aux étudiants MINESUP, Représentante du MINESUP) et membre du JURY.

Avis partagé par Dr Germain KOUKOLO, DAG MINPOSTEL. Selon le représentant du MINPOSTEL, la  jeunesse est vraiment « passionnée » par le monde des TIC.

« Il y a de la qualité dans les travaux présentés par les uns et les autres.  D’ailleurs,  cette année,  le processus de présélection ne pouvait donner que ce résultat,  dans la mesure où les candidats qui ont subi cet oral sont des étudiants certifiés Huawei. »

Le même optimisme est partagé par Cedric Ndawa  Conseiller en Communication digitale, qui s’est également dit  satisfait.

«Mes impressions sont bonnes et encourageantes car il nous a été permis de constater que malgré la pandémie sanitaire actuelle, l’éducation ne s’est pas arrêtée grâce à la détermination de HUAWEI qui a rendu possible la mise en place d’équipements TIC  de qualité. Ce qui a donné la possibilité  aux jeunes étudiants de l’ICT Academy de présenter leur projet depuis Douala face à un jury base à Yaoundé et cela dans de bonnes conditions», affirme C. Ndawa.

Chez Huawei, les responsables indiquent qu’il est essentiel de créer des opportunités dans le domaine de l’éducation. Ils insistent pour soutenir et promouvoir les talents qui sont les petites graines aujourd’hui et des leaders de demain (Seed for the future).

Le projet « Seeds For the Future » vise par ailleurs,  à familiariser les Lauréats aux Technologies de l’Information et de la Communication, souligne le géant chinois des Télécoms.

Depuis 2008, près de 3500 étudiants venant de 100 pays et 250 universités ont rejoint le programme « Seeds for the future » et ont voyagé à destination de la chine,

 

Par Armand Ougock – Tel : 691 154 277

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici