Déraillement d’un train au Cameroun : Les petits mensonges de Camrail (Bolloré) qui évoque un « incident »

Les secours n’ont enregistré aucune perte en vie humaine dans le déraillement de train survenu ce lundi après-midi à Eseka dans le département du Nyong-et-Kéllé, région du Centre, apprend-on. Après l’intervention des secouristes, les enquêteurs ont commencé leur travail.

 

 

La Voix Des Décideurs – La localité d’Eseka avait déjà enregistré un spectaculaire déraillement de train le 21 octobre 2016. L’accident avait causé la mort d’au moins 79 personnes et fait près de 600 blessés graves.

Lire aussi : Enquête sur Vincent Bolloré : «Ange milliardaire français » ou « démon au visage humain » ?

Le rapport d’enquêtes y relatif avait conclu à des « défaillances graves du transporteur Camrail.»

La filiale de Bolloré avait été déclarée « responsable » de la catastrophe.

Contradictions

Sur le déraillement du 06 octobre 2020, Camrail fait savoir qu’il s’agit cette fois d’un « incident » impliquant un train qui transportait des billes de bois.

« L’incident est survenu ce lundi 5 octobre aux environs de 15h20 au PK 150 +500 entre les gares d’Eseka et d’Hikoa Malep », précise la filiale de Bolloré concessionnaire du rail camerounais.

Lire aussi : Pillage du Port Autonome de Kribi : Vincent Bolloré et Patrice Melom main dans la main

Selon l’entreprise l’incident qui n’a causé que des dégâts matériels a conduit à la dégradation importante de la voie sur une distance de 400 mètres.

L’incident n’a eu aucun « impact » sur la circulation des trains voyageurs selon la filiale de Bolloré. Pourtant, dans le même temps, l’entreprise dit avoir mis à « pied d’œuvre ses équipes techniques pour un rétablissement rapide de la circulation. »

Par ailleurs, elle dit avoir ouvert une enquête interne pour déterminer les causes de cet incident.

 

© La Voix Des Décideurs Armand Ougouck, 670148354

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici