Lettre ouverte d’un opposant camerounais aux membres de la Cour constitutionnelle de la RCA

0
1048

Lettre ouverte d’un opposant camerounais aux membres de la Cour constitutionnelle  de la RCA

Shanda Tomne, Président du MPDR, parti politique proche du régime de Yaoundé, dans une lettre électronique ouverte adressée aux membres de la Cour Constitutionnelle centrafricaine, déclare lesdits membres ont « choisi la voie de la sauvegarde de la dignité et de l’honneur de la RCA » et ont indiqué clairement au reste du monde » que « l’Afrique s’engage dorénavant dans la voie d’une gouvernance résolue à se débarrasser des délinquants, des trafiquants d’influences de toute nature, des usurpateurs, des génocidaires et des fauteurs de troubles dont certains reçoivent des ordres de missions de l’étranger. »

 La Voix Des Décideurs vient vous livrer ladite lettre.

 

 

 

Le Président, Médiateur Universel,

A

Leurs éminences, Mesdames et Messieurs

Les Membres de La Cour constitutionnelle de la République Centrafricaine

Bangui

 

 

Yaoundé, le 26 Décembre 2020

Par Courrier électronique Urgent

 

Objet : Félicitations

Leurs éminences,

J’ai l’honneur, agissant avec les pouvoirs et les prérogatives que me confèrent les statuts de notre parti, le MPDR, parti authentiquement patriote, effectivement nationaliste obéissant dans tous ses actes et déclarations, à la profession de foi consignée ci-dessus, de venir très respectueusement ici, vous exprimer nos sincères et fraternelles félicitations.

En effet, en prenant la décision ce jour, 26 Décembre 2020, de maintenir les élections présidentielle et législatives prévues demain, dimanche 27 Décembre 2020, vous avez fait preuve de sagesse, vous avez choisi la voie de la sauvegarde de la dignité et de l’honneur de votre pays, vous avez indiquez clairement au reste du monde, que l’Afrique s’engage dorénavant dans la voie d’une gouvernance résolue à se débarrasser des délinquants, des trafiquants d’influences de toute nature, des usurpateurs, des génocidaires et des fauteurs de troubles dont certains reçoivent des ordres de missions de l’étranger.

Les enjeux des prochaines élections, demain, dans votre pays, engagent le destin de toute la sous-région voire de tout le continent. Comme récemment au Cameroun et en Côte d’Ivoire, vous avez sonné l’alarme du réveil d’un réel nationalisme.

Comme hier au Cameroun et en Côte d’Ivoire, vous avez enfourché les trompettes d’un patriotisme souverainiste et pragmatique, pour briser l’échine aux comploteurs qui, avec des mains sales, des passés sulfureux et nantis d’agendas cachés, martèlent le boycott ou le report des élections cruciales pour nos peuples.

Les urnes parleront, quelles que soient leurs imperfections et leurs défaillances, parce qu’elles traduisent, objectivement, les rapports des forces du moment. C’est seulement et seulement après, que de nouveaux rapports des forces pourront être pensés, travaillés, négociés, construits et consacrés, à partir d’un processus de dialogue et de réconciliation, respectant le cadre institutionnel existant, et reconnaissant clairement la légitimité des autorités en place.

Le MPDR, pour sa part souhaite, que ce soit en Côte d’Ivoire, en Centrafrique ou au Cameroun, que la main du dialogue reste toujours ouverte, disponible et tendue certes, mais ce sera, par rapport à certains acteurs particulièrement nocifs et haineux, auteurs et planificateurs de crimes de sang odieux et d’attaques contre les forces de l’ONU, une main de fer dans un gang de velours.

Vous avez déjoué un grossier piège

Vous avez eu le courage de réfuter des pressions explicites et implicites

Vous avez parlé pour vous et pour nous, pour l’Afrique

Vous avez dit que trop c’est trop

Comme récemment au Cameroun, puis en Côte d’Ivoire,

Vous avez choisi d’avancer et il faut avancer

Vous venez d’écrire une page solennelle de l’histoire de votre pays

Vous avez écrit une page parmi les plus belles et les plus glorieuses./.

 

Félicitations, leurs Eminences

 

SHANDA TONME

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici