Filière cacao au Cameroun : Les producteurs de la qualité de la fève récompensés

Près de 775 millions FCFA sont distribués aux producteurs de cacao dans différentes régions du pays par le Ministre camerounais du Commerce Luc  Magloire Mbarga Atangana, qui en contrepartie, exige de ces derniers, un cacao de qualité supérieure qui aiguisent les appétits des grands chocolatiers internationaux.

 

 

 

 

La Voix Des Décideurs –  «  Merci son Excellence, merci monsieur le ministre du commerce. Transmettez au Chef de l’État nos sincères remerciements et notre parfaite reconnaissance ». Les producteurs de cacao des régions  du Centre, du Littoral, de l’Est, de l’Ouest et du Sud-Ouest se passent la formule depuis le  23 mars 2021. En effet, le ministre du commerce est sur le terrain pour récompenser les producteurs qui s’illustrent par la qualité du cacao qu’ils produisent.

La qualité de cette fève est une exigence au marché mondial et le Cameroun entend respecter cette exigence qui conditionne généralement le prix d’achat. Si le paysan veut voir le kilogramme de cacao augmenter, il devra lui-même fournir des efforts dans le séchage de son précieux sésame. Luc Magloire Mbarga Atangana a dans sa gibecière près de 775millions FCFA pour 5239 producteurs. Le pactole représente la prime qualité du cacao et rentre dans le cadre de la campagne cacaoyère 2017-2018.

 

 

Dans ce pactole de près de 775 millions FCFA, 115.621.870 ont été distribués à 1471 producteurs dans la localité de Batchenga, dans le  département de la Lekié.  A Makénéné 16 millions 238 FCFA partagés entre à 267  producteurs.

Dans le Mbam et Kim, ce n’est pas une confession religieuse que dire que, l’on a retenu 90 bénéficiaires qui ont reçu des mains du ministre du commerce 13 millions FCFA.

Pour l’instant, les autres bénéficiaires attendent encore que le ministre du commerce arrive à leur niveau pour recevoir cette manne.

Luc Magloire Mbarga Atangana dans ce périple relève qu’il n’est que le transmetteur de ces primes. Selon lui, c’est en réalité un don spécial du Chef de l’État, son Excellence Paul Biya qui reconnait l’immense travail abattu par les paysans pour faire du Cameroun, un pays détenteur d’un cacao de qualité meilleure et supérieure : « Nous sommes venus payer la prime de la campagne cacaoyère 2017-2018. Les campagnes 2019-2020 vont venir. C’est à la suite du message présidentiel que la terre ne trompe jamais ».

 

 

Les sommes distribuées varient. Elles oscillent entre 11.000 FCFA et 1.800.000 FCFA.

A côté de l’exigence qualité, le ministre du commerce tient aussi au respect des règles environnementales, lesquelles appellent à la protection de la nature. La destruction abusive de la forêt a été proscrite par obéissance à la nouvelle politique planète verte. Ici, la plupart des États sont appelés à protéger la forêt voire l’environnement contre le réchauffement climatique et les émissions des gaz à effet de serre.

Autre chose du discours du ministre du commerce tenu aux producteurs, c’est la non exploitation des enfants dans les travaux agricoles.

 

 

Des remerciements à n’en point finir. Partout où Luc Magloire Mbarga Atangana est passé, les populations n’ont pas manqué d’exprimer leur marque de reconnaissance à l’endroit du Chef de l’État qui, malgré la situation économique que traverse le pays, a tenu parole.

Seulement qui dit merci dit, j’en veux encore. Les bénéficiaires regroupés autour des bassins de production ont émis le vœu de voir le payement de la prime qualité de la campagne cacaoyère 2019-2020 suivre dans les prochains mois. Toute chose qui leur permettra de s’approvisionner en intrants agricoles. La saison, c’est bientôt.

 

 

La Voix Des Décideurs  – Jean Baptiste Bidima

Images Mincommerce :  Claude Bernard Hanlog

 

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici