Lutte contre le Coronavirus : Les élites et le personnel sanitaire de l’Est Cameroun font bloc

Le délégué de la Santé Publique de la Région de l’Est, Dr. Annicet Désiré Mintop a été porteur d’un message d’espoir auprès du personnel sanitaire de la Région confronté à la pandémie du Covid-19 qui sévit  dans le pays et qui expose davantage les populations du terroir.

C’est contre vents et marrées que le patron de la Santé Publique de la Région du soleil levant a parcouru du 04 au 06 mai 2020, les quatre Départements de la localité soit 14 formations sanitaires dans l’optique de distribuer, à main propre, l’important don des élites de la Région résolues, derrière le Président Paul Biya, à barrer la voie à la propagation du covid-19. C’est à cet effet que plusieurs cartons de savon, des masques, des désinfectants, des bidons d’eau de javel, des récipients et bien d’autres ont été remis aux chefs des Districts de santé et les présidents des Comités de Santé du District (COSADI).

Le Dr. Annicet  Désiré Mintop précise que ce qui se fait actuellement vient s’inscrire dans la mouvance déjà instituée et qui doit poursuivre son bonhomme de chemin. C’est pourquoi il rappelle à ses collaborateurs que :

« ce don des élites  de la Région de l’Est devra être un argument supplémentaire pour renforcer les stratégies de lutte contre la propagation du Covid-19… »

 Un message salué à la hauteur de ses attentes

De Bertoua à Abong-Mbang, d’Abong-Mbang à Batouri et de Batouri à Yokadouma, autorités administratives et personnel sanitaire ont pris une part active à ces cérémonies qui sont pour eux une plus- value dans la riposte contre la covid-19 dans la Région. Madame Ngazang Rachel  épouse Akono, Préfet du Département de la Kadey  mentionne fort bien dans son propos de circonstance : « C’est un sentiment de satisfaction. Il y a de cela quelques jours le gouverneur de la Région de l’Est était à Batouri pour la distribution du don spécial du Chef de l’Etat dédié à la lutte contre la propagation du Covid-19. Le sentiment de l’autorité administrative de l’Est ne peut qu’être un sentiment de satisfaction. Car, les élites de l’Est ont prouvé que l’heure n’est plus aux discours mais que l’heure est à l’action ».

 Le personnel sanitaire de la Région, heureux bénéficiaire, a bien pris en considération les recommandations du Délégué Régional de la Santé de l’Est selon lesquelles : « ces dons devront être utilisé à bon escient ». C’est à cet effet que Dr. Ngum louis, Directeur Hôpital de District de Ndelele, a rassuré de l’utilisation rationnelle de ces dons pour la plus grande satisfaction des usagers et des populations de leurs Districts de Santé respectifs en collaboration avec les présidents des COSADI.

Une bataille inscrite dans un contexte complexe

La région de l’Est ne fait pas digression à la menace de la propagation du covid-19 dans le pays. Les chiffres officiels ici, jusqu’en date du 05 mai 2020 font état de 19 cas parmi lesquels 2 guérisons et plusieurs autres cas signalés. Ces cas rentrent dans les chiffres de contagion globale du pays dont le compteur, à ce jour, mentionne 2267 cas confirmés ; 1221 personnes guéries et 108 décès. Il n’est point question pour les élites, les autorités administratives et le personnel sanitaire de cette Région de considérer les mesures d’assouplissement récemment accordées par le Président de la République, comme un prétexte de relâchement. Dr. Annicet Désiré Mintop déclare à cet effet qu’ « Il faut admettre que la Région de l’Est est une Région vaste et enclavée. Les difficultés sont là, c’est pourquoi nous appelons au civisme de chaque citoyen pour dire que la lutte contre la Covid-19 passera par le civisme et une discipline personnelle. Il faut respecter les mesures d’hygiène,  il faut respecter les mesures barrières, il faut respecter  le port du masque qui est obligatoire, il faut respecter la distanciation et il faut que chacun soit un ambassadeur des bonnes pratiques qui visent à barrer la voie au Covid-19 ». L’éveille ici est donc de mise pour ne prêter aucun flanc à la propagation de la pandémie dans cette région.

Une riposte accompagnée par le HCR

La Région de l’Est abrite trois sites des réfugiés qui contiennent 37000 âmes. Ce qui interpelle à juste titre le HCR qui vient en appui au gouvernement Camerounais en vue de barrer la voie à la propagation de la pandémie dans les sites.

Alphonse Ngarambe, Chef de Bureau HCR Kadey et Boumba –et-Ngoko souligne fort bien : « Les actions que le HCR mène pour soutenir le Gouvernement Camerounais c’est d’abord ; l’aménagement des espaces de mise en quarantaine qui sont en cours de construction au niveau des sites ainsi que des cadres d’isolement. Ceci afin de pouvoir isoler tous les cas suspects. Le HCR a distribué du savon à la population locale riveraine des sites. Vous êtes sans ignorer que parmi les mesures de prévention contre le coronavirus nous avons le lavage des mains et pour laver les mains, il faut du savon ». C’est à cet effet que le patron de la santé publique de la Région de l’Est a visité avec l’équipe du HCR le site de construction de la case d’isolement au sein de l’hôpital de District de Batouri. Pour l’instant, aucun cas de contagion n’est encore enregistré dans les sites nous rassure le Chef de Bureau.

 

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici