Cameroun: L’Onu appelle à un soutien international urgent pour répondre aux besoins humanitaires

0
2716
Source photo : Anadolu Agency

Cameroun: L’Onu appelle à un soutien international urgent pour répondre aux besoins humanitaires

Près de 4,3 millions de personnes ont besoin d’une assistance d’urgence selon les Nations Unies

Les besoins humanitaires au Cameroun ont augmenté d’un tiers cette année en
raison de la recrudescence de l’insécurité et de la violence, laissant une personne sur six –
essentiellement des femmes et des enfants – dans le besoin d’une assistance. Aujourd’hui, nous lançons le Plan de réponse humanitaire pour 2019 qui nécessite $299 millions de dollars afin de venir en aide à 2,3 millions de personnes.

« L’urgence humanitaire au Cameroun doit rester notre priorité. Nous devons intensifier nos efforts pour répondre aux besoins des populations affectées, beaucoup d’entre elles survivant dans des conditions déplorables, sans assistance humanitaire », a déclaré Mme Allegra Baiocchi, la Coordonnatrice résidente et Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies au Cameroun.
« Ces dernières années, le financement de la réponse humanitaire n’a pas suivi le rythme des besoins. Cela signifie que nous avons été incapables de fournir suffisamment de nourriture, d’eau et de médicaments aux personnes vulnérables, de traiter la malnutrition ou d’aider les familles déplacées. C’est très préoccupant, car les besoins humanitaires vont probablement continuer à augmenter dans les mois à venir », a déclaré Mme Baiocchi.
En 2018, seuls 40% des 320 millions de dollars nécessaires à l’aide humanitaire ont été reçus.
Cette année, environ 4,3 millions de personnes ont besoin d’une assistance d’urgence. Les déplacements forcés ont augmenté de 82% par rapport à 2018. La recrudescence des attaques armées a entraîné des dizaines de milliers de Nigérians à se réfugier dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, qui accueille déjà 138 000 réfugiés.

Dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, 437 000 personnes ont été déracinées par la violence et 32 000 d’entre elles ont été contraintes de se réfugier au Nigéria voisin. Les régions de l’Est, de l’Adamaoua et du Nord accueillent 275 000 réfugiés centrafricains.

« Nous reconnaissons l’ampleur de l’urgence humanitaire et invitons tous les acteurs à travailler avec le gouvernement pour répondre aux besoins croissants », a déclaré le MINAT.

« Nous devons également travailler ensemble non seulement pour soulager les souffrances des populations vulnérables, mais également pour rechercher une solution durable permettant aux communautés de faire face à l’adversité. »

Les crises liées aux violences armées s’ajoutent aux vulnérabilités chroniques existantes, notamment l’insuffisance des services de base, les épidémies, l’insécurité alimentaire et la malnutrition, ainsi que l’impact du changement climatique.

Le plan de réponse humanitaire de 2019 vise à fournir une assistance immédiate pour sauver des vies, à renforcer la protection des civils, et à identifier les risques et les vulnérabilités afin d’aider le gouvernement à renforcer la résilience des communautés face aux chocs.

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici