Tibor Nagy  sert une  claque aux  activistes ambazoniens : « Le Cameroun est un seul pays… »

0
2371
Source photo : Toumaï Web Médias

Tibor Nagy  sert une  claque aux  activistes ambazoniens : « Le Cameroun est un seul pays… »

Malgré les photos devenues virales sur la toile et mettant  en exergue certains responsables  du secrétariat d’État adjoint américain aux Affaires africaines et quelques leaders séparatistes ambazoniens, Tibor Naggy vient de désavouer  ce projet visant la division du pays  au micro de RFI. Il réitère l’indivisibilité du Cameroun.

Avant d’entamer sa visite africaine, Tibor Naggy, secrétaire d’État adjoint américain aux Affaires africaines, s’est confié ce 17 janvier 2020  à Christophe BOIBOUVIER sur la situation  socio-politique des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun qui lui donne des insomnies.

Dans cet entretien,  Monsieur  Afrique de Donald Trump  adouci son ton sur le Cameroun et salue la libération des prisonniers politiques et  le Grand Dialogue National initié par le pouvoir de Yaoundé ainsi que ces recommandations dont l’application effective reste vivement attendue pour une réelle décentralisation.

Extrait de son intervention sur RFI

En même temps, Tibor Naggy avance que le projet  de division du pays  que nourrissent certains « est une mauvaise solution » pour les Etats-Unis.  Il réitère l’indivisibilité du Cameroun. «  Le Cameroun est un  seul pays avec deux systèmes. Mais il faut une réelle décentralisation.»

Réaction d’un diplomate camerounais

Une sortie qui a suscité la réaction d’un diplomate  camerounais dans le forum WhatsApp du journal La Voix Des Décideurs.  « Eh oui,  les USA ne sont pas pour une solution à deux États car, le CAMEROUN est UN. Ils sont en faveur, non seulement de la mise en œuvre et du suivi et de l’évaluation des recommandations prises par le Gouvernement, mais également d’une décentralisation effective qui permettra aux populations locales d’avoir plus de marges de manœuvre dans le processus d’amélioration de leurs conditions de vie »,  a lancé  ce diplomate en  officiant à la capitale politique du pays, Yaoundé.

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici