Accueil AMA L’IPA lance un appel à propositions de projets pour favoriser en Afrique...

L’IPA lance un appel à propositions de projets pour favoriser en Afrique la culture de la lecture « au-delà des salles de classe », en 2022-2023

200 000 $ pour les meilleures idées visant à inciter davantage d’Africains à lire

GENÈVE, Suisse, le 1er Juin, 2021 -/African Media Agency (AMA)/- L’Association Internationale des Editeurs (IPA) commence dès aujourd’hui à accepter les candidatures pour des projets visant à développer l’habitude de la lecture au-delà des salles de classe en Afrique. Des subventions de 200 000 $ du Fond pour l’Innovation de l’Edition en Afrique (APIF) seront accordées aux meilleures idées. 

L’édition africaine repose fortement sur l’éducation – jusqu’à 90% des ventes sur certains marchés – la lecture étant largement considérée exclusivement comme un moyen de poursuivre sa scolarité ou d’acquérir des compétences professionnelles. En parallèle, de nombreux éditeurs africains ne sont que trop dépendants des ventes de manuels scolaires imprimés pour les gouvernements, un modèle économique à sens unique, qui les a fait sombrer lorsque le Covid-19 a obligé à la fermeture des écoles et a conduit à l’enseignement en ligne.

Le thème de l’APIF 2022 de cultiver l’habitude de la lecture est volontairement fait pour attirer un large éventail d’innovations. Quelques exemples : il pourrait s’agir de développer la chaîne de valeur de l’édition (auteurs, illustrateurs, traducteurs, agents littéraires, libraires, distributeurs, etc…) ou encore d’améliorer l’accès aux livres par le biais de bibliothèques publiques.

Le Comité de l’APIF, dirigé par la Présidente de l’IPA Bodour Al Qasimi et comprenant des éditeurs chevronnés du Ghana, du Kenya, du Nigéria, de Tunisie et d’Afrique du Sud, considère que cultiver la lecture pour le plaisir en Afrique – en particulier chez les enfants et les jeunes adultes – apporterait des bénéfices socio-économiques à l’échelle du continent sur le moyen et le moyen terme.

Bodour Al Qasimi a déclaré : « Le plaisir de la lecture et ses immenses bienfaits sur le bien-être mental, les capacités intellectuelles et les aptitudes sociales sont à portée de main en Afrique, où 60% de la population a moins de 25 ans. Par ailleurs, un secteur du livre diversifié est bon pour l’édition et ses nombreuses industries satellites, qui emploient des centaines de milliers de personnes. Le défi de l’APIF de cette année est particulièrement passionnant parce qu’il est d’une grande envergure. J’espère voir quelques grandes idées pour que davantage d’Africains lisent sur leur temps libre. »

Dr. Tariq Al Gurg, Président Directeur Général de Dubaï Cares et Membre de son Conseil d’Administration a déclaré : « Lire est l’une des compétences de vie les plus essentielles, qui peut ouvrir l’esprit des gens à un monde de possibilités et de découvertes. Ainsi, instiller et renforcer l’habitude de la lecture ne peut se limiter seulement aux écoles et aux élèves. L’objectif du défi de l’APIF cette année est d’élargir la portée de la lecture au-delà des quatre murs des écoles et d’encourager les idées et les innovations qui permettront à cette formidable expérience de dépasser le cadre de l’éducation, et d’en faire une expérience plus inclusive auprès d’un public plus large. Au sein de Dubaï Cares, nous sommes confiants de l’écho que l’APIF rencontrera avec ce défi et sommes impatients de voir l’impact qu’il aura sur une communauté africaine élargie, toutes tranches d’âge confondues. »

Un Enseignant lisant un livre avec une classe d’enfants du préscolaire

COMMENT CANDIDATER

Du 1er juin au 31 août 2021, les entrepreneurs et créateurs basés en Afrique peuvent présenter leurs idées via le site internet de l’APIF : www.apinnovation.fund. Ils recevront alors un formulaire à remplir et à retourner à info@apinnovation.fund. Les gagnants seront sélectionnés par le Comité pour l’Innovation en Afrique de l’IPA.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Le Fond pour l’Innovation de l’Edition en Afrique ( APIF).

A propos de l’APIF (Fond pour l’Innovation de l’Edition en Afrique)

L’APIF est un fond quadriennal de 800 000 dollars, financé par Dubaï Cares, une organisation philanthropique mondiale basée aux Emirats Arabes Unis, et administrée par l’IPA. Il s’agit de la troisième série de subventions accordées dans le cadre d’un Protocole d’Accord (MoU) signé en mai 2019 entre Dubaï Cares (qui fait partie des Global Initiatives de Mohammed bin Rashid Al Maktoum) et l’IPA. Depuis lors, l’APIF a soutenu huit innovations éditoriales et quatre projets de bibliothèques.

A propos de l’Association Internationale des Editeurs (IPA)

L’IPA est la plus vaste fédération mondiale d’associations d’éditeurs avec 83 membres de 69 pays. Etablie en 1896, l’IPA est un organisme du secteur de l’édition avec un mandat en matière de droits de l’homme. La mission de l’IPA est de promouvoir et protéger l’édition, et de faire prendre conscience au secteur de sa force pour le développement économique, culturel et social. Travaillant en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) et plusieurs ONG internationales, l’IPA défend les intérêts de l’édition de livres et de revues aux niveaux national et supranational. Au niveau international, l’IPA s’oppose activement à la censure et promeut le droit d’auteurs, la liberté de publier (notamment à travers le Prix Voltaire de l’IPA), et l’alphabétisation.

www.internationalpublishers.org

A propos de Dubaï Cares :

Depuis sa création en 2007, Dubaï Cares, l’une des Global Initiatives de Mohammed bin Rashid Al Maktoum, travaille à fournir aux enfants et aux jeunes de pays en développement l’accès à une éducation de qualité à travers l’élaboration et le financement de programmes efficaces, durables et évolutifs. A ce jour, l’organisation philanthropique mondiale, basée aux Emirats Arabes Unis, a lancé avec succès des programmes d’éducation touchant plus de 20 millions de bénéficiaires dans 60 pays en développement.

Dubaï Cares joue un rôle clé dans la réalisation de l’Objectif 4 des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies (ODD), qui a pour but de garantir pour tous et d’ici 2030, une éducation inclusive de qualité, de promouvoir les formations en continu, en soutenant les programmes de développement de la petite enfance, l’accès à un enseignement primaire et secondaire de qualité, l’enseignement technique et la formation professionnelle pour les jeunes, ainsi qu’un accent particulier sur l’éducation dans les situations d’urgence et les contextes de crises prolongées. Par ailleurs, Dubaï Cares adopte une approche stratégique pour améliorer la scolarisation et les résultats des élèves/ étudiants grâce à un modèle intégré de santé et de nutrition à l’école qui comprend des activités de déparasitage en milieu scolaire, d’alimentation scolaire, mais aussi le thème d’intervention EAH (Eau, Assainissement, Hygiène) dans les écoles.

Dubaï Cares est membre du Département de la Communication Globale des Nations Unies (UN DGC), ainsi qu’une organisation non-gouvernementale enregistrée auprès de l’IACAD, l’organisme de règlementation des activités caritatives de Dubaï. L’organisation philanthropique mondiale basée aux Emirats Arabes Unis est autorisée à lever des fonds à travers des campagnes de dons directs et de collecte de fonds, ainsi qu’à traiter les autorisations de permis avec l’IACAD.

Le bénévolat est un outil puissant de Dubaï Cares afin d’impliquer les gens dans les défis du développement. Dubaï Cares mobilise l’ensemble de la communauté des Emirats Arabes Unis à travers un large éventail d’initiatives de bénévolat et de sensibilisation, liées à son mandat mondial.

Pour en apprendre plus, merci de visiter le site www.dubaicares.ae 

Contact médias

Pour Africa Communications Media Group:

Ms. Ayomide Ibironke
ACG Services des Relations Avec Les Médias
Ligne de bureau: 011 463 1756
Mobile: +276 (1) 326 4765

Source : African Media Agency (AMA)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

CEEAC : Félix Tshisekedi, président en 2022

CEEAC : Félix Tshisekedi, président en 2022 « Le Président Félix Tshisekedi a donné son accord de principe pour succéder à son homologue Dénis Sassou Nguesso...

Tribune Libre – Crise du NOSO : Le Pal de Célestin Bedzigui propose le “PLAN.F.F” pour  “Gagner la paix dans une guerre aux victoires...

Tribune Libre - Crise du NOSO : Le Pal de Célestin Bedzigui propose le "PLAN.F.F" pour  "Gagner la paix dans une guerre aux victoires...

Libye : l’accès à l’eau potable de centaines de milliers de personnes menacé par le vandalisme des installations

Le vandalisme des systèmes d’eau en Libye prive les enfants et leurs familles d’eau et augmente la probabilité de propagation des maladies hydriques dans...

L’ONU lance la course contre la crise climatique

Les Nations Unies ont incité tout le monde à travers la planète à participer à la course contre l’urgence climatique #TheHumanRace (#LaCoursePourLhumanite) en enregistrant100 minutes...

Recent Comments

//zuphaims.com/4/4358818
error: Content is protected !!