Cameroun – Soutien à l’éducation : L’ Aeps fait des dons des livres au Complexe Scolaire Bilingue Paul Messi

0
3576

Sous la conduite de la présidente Liliane NLATE, d’autres écoles, lycées et collèges du Cameroun reçoivent des dons des livres des volontaires de l’Association des Parents et Enfants Solidaires (AEPS) il y a plus d’une semaine. Le Complexe Scolaire Bilingue Paul Messi Ngamoungou l’a reçue le 04 juillet dernier.

 

 

C’est à 11 heures et 42 minutes que le bus ayant à son bord Liliane Nlate, fondatrice de l’AEPS s’immobilise au parking du complexe scolaire Paul Messi Ngamoungou . A l’accueil Michel Ambassa Bomba, Principal du collège, qu’accompagnaient Ndeffo et Effale respectivement Vice-principal et Inspecteur pédagogique national de physique sans oublier toute la grande famille éducative qui était présente. L’on a donc assisté à la remise du bouquet de fleurs suivi de l’exécution de l’hymne national et celui du collège.
Dans son mot de bienvenu, monsieur le principal dans la salle de fête prévue ,a remercié ses hôtes dans une allocution riche d’élans d émotion et de gratitudes à l’endroit de la présidente de l’AEPS .

Il a souligné l’importance de ces documents et leur porté à l’endroit des apprenants camerounais en général et ceux du complexe scolaire Paul Messi Ngamoungou en particulier et a émis des méthodes fortes en ce qui sera de leur usage au cours de l’année scolaire 2018-2019.

A son tour, la présidente a exprimé sa satisfaction en ce qui était de l’accueil. Dans son discours, elle s’est attardée sur la mission qui incombe son association de volontariat depuis 2008, date de sa création. En un mot comme en mille, il s’agissait de l’assistance éducative aux jeunes Camerounais.

La caravane des dons de cette année visait le plus les écoles du département de la Lekié. Car, l’on pouvait apprendre ici qu’après son passage au groupe scolaire les petits poussins de YATCHIKA de Douala, les écoles des villages les plus reculés de la Lekié étaient sa cible.

Tenez, les formations scolaires ci-après l’ont accueillie : l’Ecole Publique de Nkol-Edzeng, l’Ecole Publique de Kokodo, l’Ecole Publique de Niga et celle de Komo-Essele n’étaient pas en reste. Aussi, la foire transfrontalière de Kye-Ossi l’a reçue en premier rang de son périple, a-t-elle déclaré.

La présidente et son entourage
Dans sa mission, elle est accompagnée des partenaires des nationalités française et suisse, à l’instar de Pierre Messerli, ingénieur inventeur de construction de maisons en bois de nationalité suisse. Par ailleurs, l’Institut Catholique des Arts et Métiers de SENART- une agglomération du département 77en France – l’accompagne tout de même.

De la visite de la bibliothèque et des laboratoires

Après la remise solennelle des dons, le cortège s’est ébranlé au rez-de-chaussée du building principal de l’établissement pour la visite des laboratoires et de la Main Library. Les locaux sont propres, propices aux études. « L’ordre et l’entretien frappent à l’œil nu », pouvait-on arracher de la bouche de l’hôte donateur. Une autre satisfaction !

Dans les labos respectivement de physique et de chimie c’est quasiment la même appréciation, sous la présentation de monsieur Effale, alors patron des lieux. La lueur séduisante de ces ateliers ne laissera indifférent aucun spectateur averti parmi les hôtes. La nouvelle technologie s’auto invitera. Selfies çà et là ! Enfin, l’on parlera de la salle informatique. Ici, « l’épineux problème soulevé était la mauvaise qualité du courant électrique qui avait laissé une vingtaine de machine épave », lançait M. Ntede,patron de ces lieux-là.

La fête était belle
Enfin, Madame Ondoa Messi, venue accueillir à sa manière l’AEPS, les a conviés à la signature du livre d’or suivie d’un vin d’honneur, question de se séparer à l’africaine. « Chez nous, on souhaite la bienvenue autour d’une verre de vin », empruntera-t-elle les mots de la jeune artiste Denise Naafa. C’est sous ces moments de réjouissances et de convivialités que les invités prendront congé de la grande famille éducative. Destination, Ecole Publique de Nkol-Ossan par Monatélé ; il est alors 13 heures moins 04 minutes.

 

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici