Emouvant ! Des enfants belges vendent des biscuits pour soutenir l’éducation des orphelins au Cameroun

 

Plusieurs volontaires de l’Ong Caring-Hearts vendent de la nourriture dans les rues en Belgique pour récolter des fonds visant le financement des  bourses scolaires à plusieurs orphelins et autres enfants défavorisés  de la région de l’Ouest  du Cameroun. Ces  jeunes volontaires belges sont dans l’action de mobilisation des fonds en vendant des biscuits, des gâteaux, etc.

 

 

© Marcien Essimi ǀ La Voix Des Décideurs – C’est émouvant ! Depuis plusieurs semaines, les  volontaires de la jeune organisation caritative Caring-Hearts, sillonnent des rues et marchés belges. Ils sont à la recherche des fonds nécessaires pour  mener des actions en faveur de l’éducation des enfants  démunis en Afrique notamment  dans la région du soleil couchant au Cameroun.

C’est ce que nous a confié le Fondateur de cette Ong, le Camerounais Fotso Kamgue,  qui se veut plus précis sur la cérémonie de remise  de ces dons que va abriter  le 19 septembre prochain l’Ecole Catholique de Tsé Bandjoun.

« Pour cette année 2018, Caring-Hearts organise une collecte de fonds en Belgique par Vanessa Teun et Nadège Bakam en vendant des biscuits, gâteaux, bonbons et beignets à l’Africain dans les rues et marchés belges sous l’autorisation et l’appui de la Commune de Diksmuide pour soutenir le projet « EDUCATION POUR TOUS », a déclaré Fotso Kamgue.

 

Interrogé sur l’objectif du projet, le Président de l’Ong Caring-Hearts souligne : « Ce projet vise à aménager certaines salles de classe dégradées et à fournir des tables-bancs pour élèves et Maitres puis des  tableaux dans les salles de classe. Il y aura  des Prix d’Excellence pour les meilleurs élèves de l’Année scolaire 2017-2018 ».

Avec ses trois ans d’existence, l’Ong Caring-Hearts a à son actif plusieurs actions menées en Asie, en Afrique et en Europe. Caring-Hearts a commencé ses actions de dons en nature et argent sur un programme d’aide aux victimes des inondations sur la côte Est de la Malaisie du 02 au 07 janvier 2015  organisé par le gouvernement Malaisien.  Dans le volontariat, cette Ong rejoindra par la suite Kindness Malaysia qui est une ONG officielle et réputée  sur le slogan ( By everyone for Everyone).  «  Nous les avons accompagné dans leur programme “Feeding the Homeless” et assistance sociale et éducative dans le centre des réfugiés Myanmar », ajoute le fondateur de Caring-Hearts.

 

 

Dans la même lancé, Caring-Hearts a assisté et soutenu : les Orphelins et  enfants démunis dans les maisons d’accueil, les Camerounais et les autres Africains résident en Malaisie.

 

En 2016, par le biais de sa collaboratrice et volontaire, Nadège Bakam, Caring-Hearts intègre un groupe d’assurance sociale humanitaire coordonné par Vanessa Teun en Belgique. Cela a permis à l’Ong Caring-Hearts de visiter et soutenir les réfugiés du Camp de Calais entre la Belgique et la France.

« Donner de l’espoir aux nécessiteux  est une charité humanitaire basée sur le développement, l’éducation, la restauration de la vie, le rétablissement dans la fraternité et l’amour, en exploitant la compassion, l’engagement du personnel et les bénévoles pour fournir des services durables » 

Fotso Kamgue, fondateur de Caring-Hearts

Ces actions sont suivies par un programme intitulé “Street Food Distribution” et une collecte de dons pour l’Afrique principalement le Cameroun qui a permis Caring-Hearts d’avoir les habits, chaussures, jouets et certaines fournitures scolaires pour enfants démunis.

« Entre 2016 et 2017 nous avons fait une descente au Cameroun et nous avons distribué  les dons aux enfants de la rue et nous avons par ailleurs visité l’Ecole Catholique St Guido à Douala », nous apprend Fotso Kamgue.

L’organisation Caring-Hearts vient d’être reconnue par les autorités camerounaises. Elle entend poursuivre ses actions qui reposent sur les services aux communautés désespérées et nécessiteuses.  « Donner de l’espoir aux nécessiteux  est une charité humanitaire basée sur le développement, l’éducation, la restauration de la vie, le rétablissement dans la fraternité et l’amour, en exploitant la compassion, l’engagement du personnel et les bénévoles pour fournir des services durables », conclut Fotso Kamgue, fondateur de Caring-Hearts qui remercie la Commune de Diksmuide, les volontaires, ses collaborateurs et les âmes de bonne volonté contribuant de près ou de loin pour la réussite de ce projet.

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.