A la découverte de la Gulf-Field, le 1er institut pétrolier agréé au Cameroun qui s’installera à Kribi après Limbe

Créée en 2012, la Gulf Field National School of Petroleum devenue la GulF Field University Institute Of Petroleum , Mining and Management Sciences, est un institut reconnu par le Ministère camerounais de l’Enseignement Supérieur. Ce centre d’Excellence qui a déjà formé plus de 3000 jeunes Camerounais, a su se construire un réseau solide de partenaires internationaux telles que des universités canadienne, russe, ukrainienne et malaisienne qui accueillent ses étudiants pour des échanges internationaux. Dans ce réseau en cours de consolidation, figurent Ivonc Flankies Technical University Of Oil and Gas en Ukraine ; Harriot Watt University et Univesity of Technology en Malaisie ; Near Est University en Chypre ; Novogorat Technical University en Russie et Alberta University au Canada.

 

 

Limbe est une ville touristique camerounaise qui reçoit chaque année plus de 50 000 touristes qui visitent les grands sites comme la plage de Limbe, le jardin botanique, le Mont Fako et bien d’autres. Tous ces sites récréatifs sont situés à quelques kilomètres de la GulF Field University Institute Of Petroleum , Mining and Management Sciences.
Fondée en 2012 par Simon Kumase Powoh qui en est le Président du Conseil d’administration, la GulF Field University Institute Of Petroleum , Mining and Management Sciences bénéficie de l’expérience d’une valeur sûre : le Dr Nwana Sama Bernard, agent principal de recherche en génie minier.

Une attitude des étudiants de la GulF Field University Institute Of Petroleum , Mining and Management Sciences envoyés en Ukraine pour la spécialisation

L’Institut Supérieur du Pétrole de Gulf-Field est le premier institut pétrolier agréé et reconnu au Cameroun et dans la région CEMAC. Il a pour mission de former de jeunes Camerounais et Africains dans les domaines du génie pétrolier, du génie pétrochimique, de la logistique pétrolière et d’une foule d’autres cours liés au pétrole et au gaz. Comme école de commerce et de gestion, la GulF Field offre les formations en Comptabilité, en Banque et finance, en Gestion des affaires et marketing et en Assurance et Gestion des risques.

Des étudiants en stage académique

Surplombant la prestigieuse raffinerie de pétrole nationale SONARA, Gulf-Field est dotée d’un campus moderne avec des salles de classe, des salles d’étude et des centres de recherche bien ventilés. Avec un internat qui a la capacité d’accueil de plus 800 personnes, les étudiants y vivant ont l’occasion de visiter le Terminal Informatif, d’Analyses et de Débats sur l’actu africaine et internationale.

Connectés au monde
De bons sites de loisirs et de détente ont également été installés sur ce campus bien équipé avec internet, télévision par satellite, y compris un terrain de sport, des jardins, une bibliothèque, une salle de banquet, etc.
Gulf-Field exploite une auberge étudiante luxueuse et bien sécurisée, avec des chambres de différentes tailles et catégories. Chaque étudiant doit vivre dans le campus. Ce qui permet de réduire le coût des loyers, d’assurer la sécurité de l’étudiant, de faciliter le contrôle des étudiants et de promouvoir la discipline.

Valeurs et Excellence
Le respect, la courtoisie sont deux valeurs régissant les rapports entre étudiants et encadreurs.
Aussi jeune qu’elle puisse paraître, Gulf-Field a déjà été reconnue et récompensée par le Comité de l’Excellence Africaine (CEA) comme la meilleure et la plus exemplaire école professionnelle au Cameroun 2014.
Gulf-Field a établi de bonnes relations de travail avec des universités en Ukraine, au Royaume-Uni, en Inde et en Malaisie, où elle envoie des étudiants chaque année pour étudier. Des étudiants brillants sont capables de défendre les couleurs de Gulf Field et du Cameroun.
« Donner du pouvoir aux jeunes et les aider à obtenir de bons emplois grâce à une formation professionnelle est le meilleur cadeau que tout citoyen illustre puisse offrir à ses concitoyens », reste la vison de Simon Kumase Powoh

L’expérience qui rassure
Pour réaliser son rêve : créer un institut professionnel qui sera exceptionnel dans la formation des ingénieurs dans et autour du Cameroun, Kumase Simon Powoh a s’est entouré des professionnels à l’instar du Dr Nwana Sama Bernard qui a un parcours exceptionnel doublé d’une expérience qui rassure.

Cet agent principal de recherche en génie minier, a fait ses études supérieures à l’Institut des mines de Moscou et à l’Université de l’amitié de Moscou où il a obtenu un doctorat en sciences techniques.

QUELQUES PARTENAIRES INTERNATIONAUX DE GULF FIELD 

  • Ivonc Flankies Technical University Of Oil and Gas en Ukraine ;
  • Harriot Watt University en Malaisie ;
  • Univesity of Technology en Malaisie ;
  • Near Est University en Chypre ;
  • Novogorat Technical University en Russie ;
  • Alberta University au Canada.

Avant de devenir Greffier, il a été chargé de cours, Responsable du Laboratoire de Traitement des Minéraux (LTM) à l’Institut de Recherche Géologique et Minière, Directeur du MIPROMALO, Attaché au Cabinet du Premier Ministre, Secrétaire Permanent au Ministère de l’Agriculture, Secrétaire Général à la Chambre d’Agriculture, d’Elevage et de Forêts du Cameroun. En tant que « registrar » de l’établissement, sa tâche principale et sa responsabilité est de «faire fonctionner ».

Une expérience qui colle avec le défi permanent de Gulf Field : former des leaders éthiques dans l’ingénierie pétrolière qui sont qualifiés, compétents et qui ont les compétences nécessaires pour mener leurs organisations à la réussite.

LIRE AUSSI : Entretien exclusif avec…
Simon Kumase Powoh , Fondateur de Gulf Field :

« Nos étudiants sont envoyés à l’étranger pour se spécialiser »

STUDENTS REACT

Aghoagni Soumele Mélanie, Petro-chemical Engineering Department

« La discipline est de mise »

« Je vous remercie d’être venu et de m’avoir donné cette opportunité. L’institut Gulf Field m’a marqué par le premier facteur : la discipline qui est de mise. Tous les lundis sont consacrés au rassemblement obligatoire. Concernant l’enseignement, nous avons une grande satisfaction du programme des cours, du contenu des cours jusqu’au professionnalisme de nos encadreurs. En tant que pétrochimiste, après ma formation, j’aspire travailler dans une société raffinage, du gaz ou l’agroindustrielle. »

 

Mendo Ii Arnold Glenn, Mining Engineering

« Notre cadre est agréable et sécurisé »

« Je vous remercie pour l’honneur que vous me faites. Notre cadre est agréable et sécurisé. En réalité, il fait bon vivre au campus. Car, nous avons à suffisance de l’eau et de l’électricité. Parlant de la formation, nous sommes fiers de l’ambiance qui règne entre les enseignants et nous ainsi que du déploiement des enseignants. Ils donnent le meilleur d’eux-mêmes pour une formation de qualité afin de nous permettre une insertion socioprofessionnelle réussie dans un contexte où la filière pétrole n’est pas assez connue au Cameroun.

 

Ebai Bejuagwai E.,  Petroleum Logistic Department

« L’accent est mis sur la pratique »

« Ici au GulF Field University Institute Of Petroleum , Mining and Management Sciences, nous avons de bons enseignants. Ils sont réguliers et ne ménagent aucun effort pour la réussite de notre formation. En plus de la discipline, ils mettent un accent sur la pratique qui suit toujours les cours théoriques. Ils nous arrivent d’aller en mer découvrir certaines plateformes pétrolières. »

 

Kwayep Fanseu Nelson, Petroleum Engineering Department

« Il est interdit de sortir du campus»

« Merci pour le privilège que vous me donnez. Parlant de nos premiers jours, pour la plupart de mes camarades, c’était difficile, surtout pour nous qui sortions des universités classiques à cause de la rigueur qui existe. Il est interdit de sortir hors du campus ou d’être aux dortoirs aux heures de cours. Ce qui donnait parfois l’impression d’être au collège. A part ça, nous avons géré sans pression l’intensité de 08 heures de cours par jour. C’est vrai que cela a été réajusté par l’administration. Du reste, nous nous conformons pour une bonne fin de formation ».

 

Propos recueillis par Marcien Essimi, La Voix Des Décideurs

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here